Les Aliments Maple Leaf communique ses résultats financiers pour le deuxième trimestre

Toronto (Ontario), 29 juillet 2009 – Les Aliments Maple Leaf Inc. (MFI à la Bourse de Toronto) a communiqué ses résultats financiers pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2009.

  • Bénéfice ajusté par action de 0,12 $, comparativement à une perte de 0,01 $ pour le trimestre correspondant du dernier exercice
  • Bénéfice d’exploitation ajusté en hausse de 131 %, à 43,6 millions de dollars dans un marché des protéines animales défavorable
  • Amélioration des marges des produits de boulangerie avec la diminution du coût des marchandises
  • Amélioration du rendement dans le secteur des viandes préparées, mais toujours sous les niveaux des exercices précédents
  • Contribution de la restructuration du secteur des protéines animales dans l’amélioration des résultats de la production porcine et de la transformation primaire du porc

Remarque : Le bénéfice d’exploitation ajusté s’entend du bénéficed’exploitation avant les frais de restructuration et autres frais connexes etles autres produits. Le bénéfice ajusté par action s’entend du bénéfice paraction de base ajusté pour tenir compte de l’incidence des frais derestructuration et des autres frais connexes.

« Nos résultats plus solides reflètent le bon rendement de nos activitésdans les produits de boulangerie et l’amélioration constante observée dansnotre secteur des viandes préparées, qui se rétablit du rappel de produits dumois d’août dernier », a déclaré Michael H. McCain, président et chef de ladirection. « Depuis plusieurs années, nous tirons parti d’énormes avantagesdécoulant de la transformation de notre secteur des protéines animales, quinous a protégés de la morosité qu’ont connue les marchés des marchandises aucours du trimestre. Bien que nous ayons fait de bons progrès, il y a encoreplace à la création de valeur importante ayant des effets très positifs surnos résultats financiers futurs. »

Aperçu financier
Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre a diminué de 2,5 %,atteignant 1 320,8 millions de dollars, comparativement à 1 355,3 millions dedollars pour le deuxième trimestre du dernier exercice, en raison d’une baissede volumes dans la transformation primaire et les viandes préparées, ainsi qued’une baisse des prix du marché pour le porc frais.

Le bénéfice d’exploitation avant les frais de restructuration et autresfrais connexes et les autres produits (« bénéfice d’exploitation ajusté ») agrimpé de 131 %, soit à 43,6 millions de dollars, comparativement à 18,9millions de dollars à la période correspondante de 2008. La hausse du bénéficed’exploitation ajusté s’explique principalement par des marges plus élevéesdans le Groupe des produits de boulangerie, laquelle découle d’uneamélioration du coût des intrants, des améliorations opérationnelles et d’unebonne composition du chiffre d’affaires dans le secteur de la transformationprimaire ainsi que des avantages de la restructuration de la productionporcine et des activités liées au porc frais. Ces améliorations ont toutefoisété annulées par le rendement du secteur des viandes préparées à la suite durappel des produits. Les résultats du deuxième trimestre contiennent une perteau cours du marché de 6,3 millions de dollars sur les contrats libellés enmonnaies étrangères qui se sont terminés pendant le deuxième trimestre et quiont été conclus pour fixer la valeur du solde des dettes libellées en dollarsaméricains.

Groupe des produits de la viande
(produits de viande préparée à valeur ajoutée; repas et trousses-repas réfrigérés; produits de porc, de volaille et de dinde à valeur ajoutée)
Le bénéfice d’exploitation ajusté du Groupe des produits de la viandes’est établi à 1,7 million de dollars au deuxième trimestre de 2009,comparativement à 5,7 millions de dollars à l’exercice précédent. Bien que lesmarges brutes sur les produits de la viande préparée se soient améliorées parrapport au premier trimestre de 2009 en raison d’une réduction desinvestissements de la société en dépenses commerciales et en promotions, unehausse des coûts des matières premières s’est soldée par une baisse dubénéfice comparativement à la période correspondante du dernier exercice, carla société n’a pas pu augmenter ses prix dans un contexte de reprise desactivités. La baisse du bénéfice dans le secteur des viandes préparées a étépartiellement contrecarrée par de solides résultats dans la transformationprimaire du porc, car la société a continué de tirer parti de larestructuration de ses activités de transformation primaire du porc, lesétablissements de Brandon et de Winnipeg fonctionnant efficacement et à coûtsmoindres comparativement à l’an dernier. De plus, une composition améliorée duchiffre d’affaires et un dollar canadien plus faible ont favorisé le bénéficedans la transformation du porc malgré les mauvaises conditions du marché. Lebénéfice tiré des activités de production de la volaille de la société a étéessentiellement conforme à celui de la période correspondante de l’exerciceprécédent.

Groupe agro-alimentaire
(production porcine et récupération de sous-produits d’origine animale)
Le bénéfice d’exploitation ajusté du Groupe agro-alimentaire a augmentéau deuxième trimestre de 2009 et atteint 16,3 millions de dollars,comparativement à 7,6 millions de dollars à l’exercice précédent. En dépitd’une conjoncture commerciale extrêmement difficile, les résultats du Groupeagro-alimentaire ont augmenté après la vente ou la cessation d’activités nonessentielles de production porcine en Ontario dans le cadre de larestructuration du secteur des protéines animales et des améliorationsopérationnelles des opérations essentielles au Manitoba. La société possédaitenviron 215 000 porcs pendant le trimestre, ce qui représentait environ 20 %de l’approvisionnement à l’usine de transformation de Brandon. Les résultatsdu deuxième trimestre comprennent également 3 millions de dollars (0,2 millionde dollars en 2008) en soutien gouvernemental compensant les pertes qu’ontsubies les producteurs de porc au cours des années précédentes. Les activitésd’équarrissage ont généré des résultats solides, mais inférieurs à ceux de lapériode correspondante du dernier exercice, car les volumes et les prix desmarchandises ont affiché un recul.

Groupe des produits de boulangerie
(produits de boulangerie frais et congelés de marque et à valeur ajoutée, notamment des produits précuits congelés, sandwichs et pâtes et sauces de spécialité)
Le bénéfice d’exploitation ajusté a grimpé à 28 millions de dollars audeuxième trimestre, comparativement à 8,7 millions de dollars au deuxièmetrimestre de l’exercice précédent, en raison des reculs des coûts desmarchandises qui ont permis une amélioration des marges. Ces résultats pour2009 se comparent à des résultats considérablement réduits du trimestre del’exercice précédent lorsque des sommets très abrupts des prix du blé, desproduits laitiers et du carburant ont eu un effet très défavorable sur larentabilité. Dans les activités de boulangerie canadiennes, une baisse descoûts des intrants a partiellement été annulée par la faiblesse du dollarcanadien, qui a fait augmenter le coût de la farine achetée en dollarsaméricains. Dans le secteur des produits de boulangerie congelés, l’avantagedécoulant d’une baisse des marchandises a partiellement été annulé par unecomposition défavorable du chiffre d’affaires, qui s’est déplacée des produitsde spécialité vers les produits de base à marge plus faible. Le bénéfice desactivités de boulangerie au Royaume-Uni a été essentiellement comparable àcelui du dernier exercice, bien que la récession économique au Royaume-Uni aiteu un effet défavorable sur la composition du chiffre d’affaires.

Autres produits
Pour le trimestre, les autres produits se sont chiffrés à 1,8 million dedollars (1,9 million de dollars en 2008) et consistaient principalement en unproduit d’assurance couvrant les pertes liées à l’interruption des activitésde l’entreprise de boulangerie du Royaume-Uni et en un dessaisissement deplacements.

Autres considérations
Le 16 décembre 2008, la société a émis 7 368 421 reçus de souscriptionpour un produit de 70 millions de dollars. Les deux plus importantsactionnaires de la société ont acheté la majorité des parts, soit les 1 694737 parts de McCain Capital Corporation (« MCC »), pour un montant de 16,1millions de dollars, et les 5 484 784 parts du Régime de retraite desenseignantes et des enseignants de l’Ontario, pour un montant de 52,1 millionsde dollars. En vertu des conditions du placement, la société avait le choix derendre le produit de la souscription ou d’émettre des actions ordinaires enrèglement des reçus de souscription. Comme l’exige l’entente de reçus desouscription, un comité spécial formé d’administrateurs indépendants a étécréé dans le but d’évaluer les solutions de rechange de la société et dedemander un a vis impartial. Le 28 juillet 2009, la société a approuvé larecommandation de la direction, à savoir que la société devrait émettre 7 368421 actions ordinaires le 4 août 2009 en règlement des reçus de souscription.Cette décision reflète la démarche de la société visant à assurer que sastructure de capital maintient une composition appropriée de capitaux propreset de dette à des niveaux qui seront inchangés au fil du temps.

Le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario etMCC ont notifié la société que le Régime des enseignantes et des enseignantsde l’Ontario a avisé MCC que la convention d’actionnaires conclue entre eux en2001 était résiliée à compter du 30 juin 2010. Il avait précédemment étécommuniqué à la société que, en vertu de la convention, le conseild’administration de la société sera composé de trois représentants de MCC, dedeux représentants du Régime de retraite des enseignantes et des enseignantsde l’Ontario, du président et chef de la direction de la société et de septadministrateurs indépendants dont la nomination devra être approuvée parentente mutuelle par MCC et le Régime de retraite des enseignantes et desenseignants de l’Ontario. Par conséquent, faute de résiliation ou demodification anticipée par les parties, la convention des actionnaires ne seraplus en vigueur après le 30 juin 2010.

Le 28 juillet 2009, Les Aliments Maple Leaf Inc. a déclaré un dividendede 0,04 $ par action payable le 30 septembre 2009 aux actionnaires inscrits le8 septembre 2009. Sauf indication contraire par écrit au plus tard à la datede paiement du dividende, chaque dividende payé par la société en 2009 ou aucours d’un exercice ultérieur est admissible au régime amélioré du créditd’impôt pour dividendes.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Aliments Maple Leaf
http://www.mlfi.com/

Commentaires