Les Berthiaume, famille agricole de l’année

La famille Berthiaume, de Saint-Élzéar dans la région de Chaudière-Appalaches, a été nommée Famille agricole de l’année pour la 61e édition de ce concours. La famille est active en agriculture depuis 1955, soit depuis l’achat d’une ferme par Normand Berthiaume. Depuis, quatre des six enfants de la famille sont demeurés en agriculture et la 3e génération a pris la relève. Une quinzaine d’entreprises agricoles ont pris forme avec les années pour un chiffre d’affaires combiné de 27M$. Ces dernières évoluent dans les secteurs laitiers, porcins, avicoles et acéricoles.

L’environnement est une corde sensible pour la famille qui a adopté de nombreuses technologies et pratiques dans ce sens, telles que l’installation de haies brise-vent, des toitures sur les fosses et l’aménagement d’un drainage et d’un chaulage adéquats des terres.

Les valeurs familiales et entrepreneuriales sont très présentes. Les six enfants de Normand et Thérèse sont tous dans les affaires et ils mettent en pratique les valeurs que leur ont inculqué leurs parents, soient la justice, le partage, l’entraide, la discipline et l’intégrité. Tous accordent beaucoup d’importance au respect de leurs engagements envers leur communauté et leurs partenaires. Ils s’impliquent également dans la collectivité à différents niveaux. Le père de Normand, Iréné Berthiaume, et son épouse, Laurana Laplante, organisaient déjà des soirées de lecture pour informer et former les producteurs de leur rang durant les années 30.

La famille innove depuis longtemps à différents niveaux. Les fondateurs Normand et Thérèse se sont accordé des vacances dès 1970, jugeant qu’il était important de prendre une pause malgré un horaire chargé. Aujourd’hui, les semaines de travail sont planifiées afin que chacun ait une fin de semaine sur deux pour un bon équilibre travail-famille. La famille privilégie également une approche solution aux problèmes, afin de conserver une attitude positive à l’égard du changement, un élément essentiel en agriculture. Le mot d’ordre de la famille est de développer une agriculture prospère et durable, créatrice de richesses et d’emplois en Chaudière-Appalaches.

 

Commentaires