Les Canadiens appuient fortement leur industrie laitière

Ottawa (Ontario), 16 octobre 2000 – Les résultats les plus récents de l’enquête menée par Goldfarb Consultants démontrent que les consommateurs appuient fortement l’industrie laitière canadienne. Une telle étude a été réalisée une première fois en 1990, pour évaluer l’image que les Canadiens avaient de l’industrie laitière, des producteurs laitiers et des offices de commercialisation du lait dans l’ensemble du pays.

Pour déterminer l’évolution des attitudes des Canadiens, les PLC ont fait faire l’étude de nouveau en 1996 et en 2000. Quatre volets sont étudiés : les attitudes des Canadiens face aux accords commerciaux en général et aux accords commerciaux touchant l’industrie laitière, les attitudes envers les producteurs laitiers et envers la gestion de l’offre. La dernière enquête évaluait aussi l’attitude des consommateurs relativement aux produits biologiques, à l’environnement et au bien-être des animaux.

Des entrevues téléphoniques ont été menées entre le 28 avril et le 26 mai 2000 auprès de 1 597 Canadiens âgés de plus de 18 ans. L’échantillon pour chaque province est significatif de sorte qu’il est possible d’analyser les résultats par province. Les données ont été pondérées selon les provinces pour que les totaux soient bien représentatifs de la population canadienne.

La gestion de l’offre repose sur trois piliers essentiels : la gestion de la production pour répondre aux besoins du marché canadien, le prix administré qui assure un revenu adéquat aux producteurs et le contrôle du niveau des importations. Les résultants de l’enquête montre que les Canadiens appuient manifestement ces trois piliers essentiels et voient le besoin de les maintenir.

Voici quelques-uns des principaux résultats de l’enquête :

  • L’appui au système canadien de gestion de l’offre reste fort. Les consommateurs souhaitent dans une proportion de 90 % que notre industrie laitière soit suffisante pour répondre aux besoins canadiens. La majorité des Canadiens indiquent que la gestion de l’offre est dans l’intérêt des consommateurs.
  • Une proportion de 85 % pense que le prix de détail du lait est raisonnable ou très raisonnable. Les consommateurs affirment être disposés à payer davantage pour des produits laitiers d’origine canadienne dans une proportion de 79 %. Ils ne pensent pas que le libre-échange aurait un effet sur le prix au détail.
  • Les Canadiens croient fermement que le Canada a le devoir de protéger l’industrie laitière contre la concurrence étrangère par l’imposition de mesures tarifaires. Quatre Canadiens sur cinq souhaiteraient que les tarifs sur les produits laitiers restent suffisamment élevés pour conserver la taille actuelle de l’industrie canadienne.
  • Les personnes interrogées pensent dans une proportion de 90 % que les producteurs font un bon ou excellent travail. Les producteurs laitiers sont considérés comme des personnes honnêtes et laborieuses qui jouent un rôle essentiel à la survie des communautés rurales au Canada.

« L’appui aux fermes laitières, aux agriculteurs, aux structures de commercialisation, à la gestion de l’offre et au maintien des tarifs reste vigoureux, déclare John Core, président des Producteurs laitiers du Canada. Nous sommes heureux de constater que l’image qu’ont les consommateurs des divers éléments de l’industrie laitière est très favorable pour ce qui est des besoins de l’industrie. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Les Producteurs laitiers du Canada

http://www.producteurslaitiers.org

Commentaires