La vente de fromages est le segment qui a été le plus affecté par la crise de la COVID-19 pour les Producteurs de lait.

Fini le lait jeté

Les productions sous gestion de l’offre s’ajustent aux changements causés par la COVID

Habituées à des demandes connues et régulières, les productions sous gestion de l’offre doivent composer avec une demande qui a grandement changé au cours des dernières semaines. Pour répondre à ces bouleversements, elles ont dû s’adapter très rapidement. Voici les solutions pour la production laitière et de poulet.

Pour le professeur de marketing Luc Dupont, chaque personne de l'industrie doit faire la promotion du secteur laitier.

La production laitière à l’heure des défis

Le Rendez-vous laitier a présenté ce qui attend le secteur

Avec les récents accords internationaux, le secteur laitier canadien a de quoi s’inquiéter, d’autant plus que nous sommes privilégiés à l’international. C’est sans compter le stress thermique lié aux changements climatiques et le bien-être animal qui sont à surveiller de près. Dans ce contexte, chaque personne de l’industrie devient un outil de marketing pour le […] Lire la suite


Le professeur en économie agricole Maurice Doyon de l'Université Laval.

Pourquoi la gestion de l’offre?

Les récentes négociations internationales nous amènent à nous poser cette question

Suite à l’annonce du nouvel l’Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) survenu le 30 septembre 2018, nous avons interviewé le professeur titulaire Maurice Doyon du département d’économie agroalimentaire et des sciences de la consommation de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval sur l’impact de cet accord pour les secteurs de la volaille. Maurice Doyon […] Lire la suite

Les productions sous gestion de l'offre présentent un avantage économique.

Les entreprises sous gestion de l’offre investissent davantage

La plus récente étude du professeur Maurice Doyon de l'Université Laval plaide en faveur de la gestion de l'offre

La plus récente étude du professeur titulaire de la Chaire de recherche économique sur l’industrie des œufs Maurice Doyon et du professionnel de recherche Stéphane Bergeron, tous deux de l’Université Laval, démontre qu’au Canada et par ferme, ce sont dans les entreprises sous gestion de l’offre qui investissent le plus.





Raymond Bachand PHOTO: MARIE-JOSÉE PARENT

Raymond Bachand croit en la survie de la gestion de l’offre

Invité à s’adresser à l’industrie de la volaille québécoise lors du Rendez-vous avicole de l’AQINAC, le négociateur en chef pour le gouvernement du Québec lors de la renégociation de l’Accord de libre échange nord américain (ALÉNA), Raymond Bachand, est confiant pour la survie de la gestion de l’offre et même de l’Accord.



L’effet Trump

Jamais les agriculteurs n’ont été aussi préoccupés et attentifs à un président américain. Donald Trump au pouvoir = surprises et inquiétudes. Le Bulletin a demandé à Maurice Doyon, agroéconomiste et professeur de l’Université Laval, de commenter « l’effet Trump ».