Les chefs des 4 partis endossent la gestion de l’offre

Ottawa (Ontario), 26 juin 2004 – Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) sont heureux de rapporter que Stephen Harper, le chef du Parti conservateur du Canada a signé la Déclaration d’appui pour conserver la gestion de l’offre, un modèle agricole équitable. Les chefs des quatre partis fédéraux -le Parti libéral du Canada, le Bloc Québécois, le Nouveau Parti démocratiqueet maintenant le Parti conservateur du Canada ont publiquement affirmé, durantla campagne électorale, que la gestion de l’offre procure des produits dehaute qualité tout en permettant aux agriculteurs d’obtenir du marché unrevenu équitable.

Tous les partis affirment aussi leur résolution de maintenir les troispiliers nécessaires à la gestion de l’offre : la planification de laproduction, le contrôle des importations et les prix aux producteurs. Cespiliers assurent que la production réponde à la demande des consommateurscanadiens.

« La gestion de l’offre apporte d’avantageux bénéfices aux producteurs,aux transformateurs et aux consommateurs », a déclaré M. Jacques Laforge,premier vice-président des Producteurs laitiers du Canada. « Durant cesderniers jours de la campagne électorale, nous encourageons les candidats detous les partis à signer la Déclaration, comme l’ont déjà fait plus de 115candidats de partout au pays! »

Les producteurs de lait, d’oeufs et de volaille ont activement fait lapromotion de cette Déclaration, qui décrit les avantages du système pour leCanada, auprès de leurs candidats. En signant la Déclaration, les candidats detoutes les couleurs et de toutes les régions du Canada ont aussi reconnu queles négociations multilatérales en agriculture, qui sont en cours àl’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève, « pourraient entraîner unaffaiblissement, voire même la disparition de la gestion de l’offre. » Eneffet, le prochain mois sera critique car les négociateurs de tous les paysmembres de l’OMC tentent d’en arriver à un accord cadre sur le commerceagricole avant la fin juillet.

« Les producteurs de lait au Canada sont conscients qu’un accord surl’agriculture à l’OMC peut avoir un impact considérable sur leursentreprises », affirme M. Laforge. « Nous avons travaillé de concert avec lesproducteurs de volaille et d’oeufs durant la campagne afin de souligner cettequestion importante auprès de nos candidats. Nous apprécions le fait que lesquatre partis ont reconnu la validité de nos préoccupations. Nous sommes prêtsà travailler avec les membres du 38e Parlement. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Parti progressiste-conservateur (PC)
http://www.pcparty.ca/

Producteurs laitiers du Canada (PLC)
http://www.bureaulaitier.org/

Commentaires