Les exportations du Canada vers la Chine ont chuté de 16%

Les relations difficiles entre les deux pays ont eu pour effet de faire reculer les ventes vers la Chine pour la 1re fois en cinq ans

Les démêles diplomatiques entre le Canada et la Chine et les tensions commerciales qui ont suivi ont fait reculer de 4,6 G$ les exportations vers le pays d’Asie. Elles ont diminué de 16% à 24,4 G$, une première depuis 2014.

Les échanges commerciaux ont chuté en 2019
Source: Statistique Canada

La Chine a protesté contre l’arrestation de la directrice financière de Huawei au Canada en décembre 2018 en diminuant parfois drastiquement ses achats de biens agricoles. Les exportations canadiennes dans la catégorie des autres produits agricoles ont chuté de 31,4 % au dernier trimestre.

Le canola a été particulièrement touché, de même que le soya. Et bien que le pays ait souffert d’une pénurie de viande de porc, il a également limité ses achats de la viande. Entretemps, les ventes de porc américain vers la Chine ont explosé, malgré le conflit commercial entre les deux pays.

Le gouvernement du Québec rapportait que les exportations de soya du Canada et du Québec vers la Chine au cours des neuf premiers mois de 2019 avaient baissé respectivement de 86 % et de 17 %.

Source: Bio-clips

Le Canada a de son côté poursuivi ses relations commerciales. Les importations en provenance de la Chine ont augmenté de 1% pour l’année à 46.8 G$. LA Chine représente le 2e partenaire commercial du Canada, derrière les États-Unis.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires