Les Labanche-Vachon, famille agricole de l’année

Québec (Québec), 1er décembre 2005 – C’est la famille Eugène Labranche et Bernadette Vachon, de Saint-Adrien-d’Irlande (dans la région de Thetford Mines), qui a décroché le titre de La famille agricole de l’année, décerné par la Fondation de la famille terrienne dans le cadre du congrès général annuel de l’Union des producteurs agricoles (UPA), qui se tient jusqu’à demain au Centre des congrès de Québec.

Bernadette Vachon était fière de recevoir cet honneur au nom des siens et de son mari, décédé en 2000 des suites d’un cancer qu’il a combattu courageusement durant de longues années de sa vie, solidement appuyé par sa conjointe et sa famille. Il aurait été fier d’ailleurs de voir son clan faire les choses en grand pour la circonstance puisqu’un autobus a été nolisé pour amener tous les membres de la famille à Québec, soit 57 enfants et petits-enfants, heureux d’être aux côtés de « maman Bernadette ».

Les origines de la Famille Labranche-Vachon en terre québécoise remontent aussi loin qu’aux premier temps de la colonie, dans les années 1660-1670. Fils et fille d’agriculteurs, Eugène et Bernadette ont fait l’acquisition de leur terre en mai 1948. La rumeur circulait, à l’époque, qu’il n’y avait pas suffisamment à tirer de ces 17 « hectares de roches » pour faire vivre toute une famille.

C’était toutefois sans compter sur la détermination et la ténacité du jeune couple. Aujourd’hui, cinq de leurs sept enfants ont pris la relève, et de belle façon! Ensemble, ils possèdent 495 hectares de fonds de terre et 58 autres en location (317 sont en boisés, 149 consacrés au fourrage, 67 aux céréales et 20 aux petits fruits), un troupeau qui produit annuellement 7 000 hectolitres de lait et 26 000 entailles, en production acéricole, d’où on extrait, en moyenne, 59 000 livres de sirop par année.

C’est par ailleurs une tradition, dans la famille, de s’impliquer socialement. Comme l’on fait leur ancêtre avant eux, Eugène et Bernadette ont donné de leur temps et de leur générosité à différents organismes sociaux, religieux, syndicaux et coopératifs. Ils ont également su transmettre ce sens de l’engagement à leurs enfants et petits-enfants, qui ont repris le flambeau à cet égard.

Le prix de la Famille agricole de l’année est remis à tous les ans à une famille d’agriculteurs du Québec qui, de génération en génération, a su préserver et inspirer des valeurs propres à l’agriculture québécoise. Il s’agit, cette année, de la 49e édition de cet événement qui, au fil des ans, est devenu une institution dans le paysage agricole de chez nous.

Mentionnons, en terminant, que les partenaires de la Famille terrienne sont La Coop fédérée, la Fédération des caisses Desjardins du Québec, le Regroupement des familles agricoles lauréates et l’Union des producteurs agricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires