Les niveaux élevés de production de marchandises font baisser l’indice des prix en novembre

Montréal (Québec), 11 décembre 2001 – En novembre, l’Indice des prix des marchandises de la Banque de Montréal a diminué de 2,2 % pour s’établir à 97 (1993=100). Il s’agit de la neuvième baisse mensuelle en onze mois, qui ramène les prix à des niveaux que nous n’avions pas vus depuis 1998.

« Malgré la fragilité de l’économie internationale, de nombreux fournisseurs n’ont pas rajusté suffisamment leur production pour maintenir les prix », a déclaré Earl Sweet, économiste en chef associé de la Banque de Montréal. « Nous prévoyons que les prix des marchandises, et notamment ceux du pétrole, resteront faibles à court terme alors que les pressions récessionnistes continueront de limiter la consommation. »

Le recul de l’indice global est encore attribuable en grande partie aux cours du pétrole et du gaz, qui ont encore diminué de 7,9 % au cours du mois. Le sous-indice du pétrole et du gaz s’établit maintenant à 110,5, soit à plus de 50 % en dessous de son niveau d’il y a un an. La baisse de prix au cours du mois découle d’une chute sensible de 11,6 % du cours du pétrole combinée à la reprise de la baisse du cours du gaz naturel, qui a diminué de 3,3 %.

« Les niveaux de production des producteurs de pétrole de Russie et de l’OPEP constituent des inconnues lorsqu’on s’efforce de prédire l’évolution à court terme des prix pétroliers, a déclaré M. Sweet. A moins d’un compromis important entre les deux groupes et d’une réduction sensible de la production, il y a de bonnes chances que les prix du pétrole puissent glisser sous les 15 $/baril d’ici quelques mois. »

Le sous-indice des produits forestiers a diminué légèrement pour s’établir à 91,8 comparativement à 92,2 un mois plus tôt. Cette baisse relativement mineure découle d’une limitation importante de l’offre, compte tenu de la détérioration de la conjoncture économique et du fléchissement de la demande. Au cours du mois, les prix du bois d’oeuvre ont été relativement stables, mais sont en baisse de près de 35 % depuis mai. Le papier-journal poursuit sa baisse de sept mois, tandis que la pâte commerciale a connu une légère hausse pour un deuxième mois consécutif.

Les sous-indices des métaux et minéraux et de l’agriculture ont été les deux éléments encourageants du mois. Les prix des métaux ont augmenté pour la première fois en six mois, propulsés par une remontée majeure des prix du nickel (en hausse de 8 %), de l’aluminium (en hausse de 4,4 %) et du cuivre (en hausse de 4,9 %). Néanmoins, la demande globale est restée faible dans un contexte de baisse de la production industrielle et d’incertitude des perspectives économiques mondiales.

Le sous-indice de l’agriculture a également été stable en novembre, en légère hausse de 0,2 par rapport à octobre. Les hausses des prix du mais, du canola et du soja ont compensé une baisse du prix du blé.


<< ------------------------------------------------------------------------- Indice des prix des marchandises de la Banque de Montréal ------------------------------------------------------------------------- Niveau de novembre Variation en % par rapport à (1993=100) ------------------------------------ un mois plus tôt un an plus tôt ------------------------------------------------------------------------- Toutes les marchandises 97,0 -2,2 -29,3
------------------------------------------------------------------------- Pétrole et gaz 110,5 -7,9 -51,8 ------------------------------------------------------------------------- Métaux et minéraux 96,8 2,1 -10,4 ------------------------------------------------------------------------- Produits forestiers 91,8 -0,4 -15,1 ------------------------------------------------------------------------- Agriculture 83,2 0,2 3,3 ------------------------------------------------------------------------- Source : Banque de Montréal ------------------------------------------------------------------------- >>

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Banque de Montréal

http://www.bmo.com/francais/index.html

Commentaires