Les prix agricoles devraient continuer de fléchir au cours de la prochaine année

Montréal (Québec), 21 février 2006 – Les marchés des produits de base devraientrester soutenus en 2006, avec seulement un très léger ralentissement, selon laDirection des études économiques de BMO Groupe financier. En moyenne annuelle,l’Indice des prix des marchandises de BMO Groupe financier devrait accuser unebaisse marginale de 1 %.

« L’indice se maintiendra tout au long de 2006 près de son sommet à vieétabli l’an dernier », a déclaré Earl Sweet, économiste en chef adjoint de BMOGroupe financier. « Cela représenterait toutefois une décélération importantede l’élan de l’indice après un taux de croissance moyen de 21 % au cours destrois années précédentes.

M. Sweet a fait observer que l’indice a reculé de 6,7 % en janvier pours’établir à 204,9 (1993 = 100). « L’indice a fléchi le mois dernieren raison de la baisse des cours du gaz naturel et du blé. Cette baisse a étéquelque peu compensée par des hausses des cours des métaux, des minéraux etdes produits forestiers. »

Le sous-indice de l’agriculture a glissé de 2,3 % en janvier, alors que les reculs du blé et du soja ont plus que neutralisé les gains du canola et du mais. Le fléchissement des cours du blé et du soja a été précipité en grandepartie par l’accroissement de la concurrence sur les marchés d’exportation etl’amélioration des perspectives des récoltes en Amérique du Sud.

« Depuis douze mois, le sous-indice de l’agriculture a diminué légèrementdans un contexte général d’augmentation de l’offre, selon M. Sweet. Les prixagricoles devraient continuer de fléchir au cours de la prochaine année, mêmesi le faible niveau des stocks mondiaux des produits clés par rapport à laconsommation devrait offrir un certain soutien. »

Le sous-indice du pétrole et du gaz a poursuivi sa tendance en yoyo desquatre derniers mois, avec une forte baisse en janvier. La baisse mensuelledécoule entièrement d’une très vive chute des cours du gaz naturel. « Unetempérature exceptionnellement douce a sensiblement réduit le prélèvement surles stocks au cours de l’hiver, ce qui a permis de maintenir le bonapprovisionnement du continent », a déclaré M. Sweet.

La chute des cours du gaz naturel a dépassé la hausse du cours du pétrolebrut. « Bien que l’offre de pétrole brut et de produits pétroliers reste bonsur le marché, ce dernier a été perturbé par des événements géopolitiques -une insurrection dans la région productrice de pétrole du Nigeria et lapossibilité de sanctions contre l’Iran en raison de l’augmentation de sesactivités nucléaires, a déclaré M. Sweet. Les craintes de perturbations del’offre ont fait augmenter les prix. »

En janvier, le sous-indice des métaux et des minéraux a poursuivi sonascension avec une hausse de 5,4 %, avec de solides gains dans les métauxprécieux et les métaux de base. On remarquera une hausse de 7,1 % du cours del’or, qui a atteint son niveau le plus élevé depuis 25 ans. « Les cours desmétaux et des minéraux devraient vraisemblablement fléchir en 2006, bienqu’une demande solide, de faibles stocks et une croissance limitée de laproduction devraient les maintenir près des niveaux des années précédentes », afait observer M. Sweet.

En janvier, le sous-indice des produits forestiers a augmenté pour untroisième mois consécutif grâce à un gain de 1,6 %. La progression a étélargement répartie, la plupart des composantes affichant de légèresaugmentations et les autres restant inchangées. « En perspective, unralentissement prévu de la construction domiciliaire en Amérique du Norddevrait maintenir les prix des produits du bois sur une tendance graduelle àla baisse en 2006, a déclaré M. Sweet. Les prix des pâtes et papiers sontsusceptibles de résister comparativement mieux. »

           Indice des prix des marchandises de BMO en janvier 2006    ————————————————————————-                                                 Variation en % par rapport à                          Niveau de janvier 2006   un mois         un an                             (1993 égale 100)      plus tôt      plus tôt    ————————————————————————-    Toutes les marchandises         204,9           -6,7           22,3    ————————————————————————-    Pétrole et gaz                  388,8          -14,7           38,0    ————————————————————————-    Métaux et minéraux              197,9            5,4           28,7    ————————————————————————-    Produits forestiers             121,7            1,6            1,5    ————————————————————————-    Agriculture                     101,5           -2,3           -2,5    ————————————————————————-

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Banque de Montréal
http://www.bmo.com/francais/index.html

Commentaires