L’éthanol, solution aux prix élevés de l’essence?

Les prix de l’essence à la pompe n’ont jamais été aussi élevés : 1,34 $/l et plus au Québec, en moyenne 3,79 $ le gallon (1 $ le litre) aux États-Unis. En réponse à la gronde des automobilistes, l’industrie des biocarburants fait valoir que si ce n’était pas de l’éthanol, le prix de l’essence serait encore plus cher.

Les arguments du lobby de l’éthanol ont de quoi faire ranger de son côté n’importe quel automobiliste et peut-être même faire changer d’avis ceux qui doutent du bien-fondé de l’utilisation d’aliments (le maïs) pour la fabrication de carburant.

« En augmentant l’offre de carburant par la production d’éthanol, cela exerce une pression à la baisse sur le prix du pétrole et par extension, sur les prix de l’essence », affirme Geoff Cooper, vice-président à la recherche et l’analyse à la Renewable Fuels Association, aux États-Unis.

Dans une entrevue audio diffusée sur ZimmComm, Geoff Cooper explique que si on n’ajoutait pas à l’essence les 14 milliards de gallons d’éthanol comme on le fait annuellement aux États-Unis, les prix à la pompe seraient bien plus élevés. Il évoque une étude de l’Iowa State University, selon laquelle l’éthanol réduirait le prix de l’essence de jusqu’à 90 cents le gallon (23 cents le litre).

Geoff Cooper explique qu’actuellement, le gallon d’éthanol se vend un dollar moins cher que le gallon d’essence. Dans un mélange E10, avec 10 % d’éthanol, selon ses calculs, cela ferait en sorte qu’un gallon d’essence est 10 cents moins cher que s’il ne contenait pas d’éthanol. « Quand nous passerons à E15, cette économie sera encore plus importante », affirme-t-il.

« Il y a 10 ans, l’éthanol comptait pour environ 1 % de l’offre de carburant. Nous sommes maintenant à 10 %. Cela signifie que nous utilisons beaucoup moins de pétrole brut qu’il y a 10 ans et cela a un grand effet sur le prix de l’essence », ajoute Geoff Cooper.
L’éthanol serait aussi une source d’octane plutôt abordable. L’éthanol a un indice d’octane de 113, alors que l’indice de l’essence régulière est de 87. L’éthanol serait donc utilisé pour rehausser la qualité de l’essence dont l’indice d’octane est trop faible pour être vendue.

« L’éthanol est la source d’octane la moins chère sur le marché aujourd’hui, affirme Geoff Cooper. Si l’éthanol n’était pas disponible, les raffineries auraient à utiliser d’autres sources d’octane qui sont souvent plus nocives (pour l’environnement) et toxiques. »

Aux États-Unis, les prix de l’essence sont anormalement élevés pour la saison. Habituellement, la consommation des automobilistes a tendance à chuter pendant les mois d’hiver, ce qui entraîne les prix à la baisse. La consommation et les prix augmentent avec le début du beau temps, au mois de mai. Cette année, plusieurs craignent que pour la première fois, le prix de l’essence pourrait atteinte 5 $ le gallon (1,32 $ le litre) l’été prochain.

Commentaires