L’industrie alimentaire « Branchée sur le marché mondial »

Montréal (Québec), le 8 juin 2000 – Bien organisés et plus déterminés que jamais, les exportateurs québécois du secteur bioalimentaire se préparent à accueillir le monde à SIAL Montréal.







Depuis plusieurs années le rythme de croissance des exportations alimentaires québécoises se situe largement au dessus de la moyenne canadienne.


Réunis à l’occasion du 10e anniversaire de leur association le 8 juin, plus de 250 membres du regroupement proposaient également le développement d’une solution de commerce électronique adaptée à l’exportation.

L’année 1999 a reconfirmé la capacité du Québec d’assurer son autosuffisance alimentaire grâce à la croissance de ses exportations. Depuis plusieurs années le rythme de croissance des exportations alimentaires québécoises se situe largement au dessus de la moyenne canadienne. « Le Club Export est extrêmement fier d’avoir contribué à l’atteinte d’une balance commerciale positive » de dire la présidente sortante du Club Export, madame Jacinthe Brasseur.

« Plus que jamais, confirme le nouveau président André Coutu, le Club Export concrétise son ambition de procurer à ses membres une longueur d’avance sur la concurrence ». Les exportateurs québécois sont convaincus qu’un avenir prometteur lié à la croissance des expositions s’offre à tous ceux qui misent sur l’innovation, un marketing professionnel et agressif, et la maîtrise du commerce électronique.

Le Club Export est bien connu pour joindre le geste à la parole. C’est pourquoi, en matière de mise en marché professionnel, il a poursuivi agressivement avec l’ADA (Association des Détaillants en Alimentation) l’idée de tenir un méga-événement international en alimentation à Montréal. Ce rêve est devenu réalité avec la venue de SIAL Montréal (Salon international de l’Alimentation, des vins et spiritueux). Plus de 12 000 acheteurs dont 4000 de l’étranger sont attendus pour l’occasion à Montréal les 4-5-6 mars 2001. L’industrie bioalimentaire québécoise y sera largement représentée à côté des délégations du reste du Canada et d’une trentaine de pays. Le SIAL Montréal contribuera au développement de l’industrie québécoise grâce à ses retombées directes de plusieurs dizaines de millions de dollars. Le Club Export est fier à juste titre du rôle actif qu’il a joué dans la mise sur pieds de ce grand événement rassembleur.

Sous la direction de son nouveau président, André Coutu de Balcorp Ltée, le Club Export Agro-Alimentaire du Québec regarde l’avenir avec optimisme. L’association a connu depuis dix (10) ans une progression fulgurante grâce aux nombreux programmes et services innovateurs développés et offerts à ses membres. Grâce aux nouvelles technologies de l’information et de transmission des données, des outils performants susceptibles de faciliter l’exportation sont offerts. Le Club Export s’engage ainsi dans le développement d’un vaste programme de commerce électronique entre opérateurs de l’exportation visant à simplifier la préparation et la gestion des expéditions tout en sauvant temps et argent.

Plus que jamais, le Club Export Agro-Alimentaire du Québec est fidèle à sa mission de principal véhicule collectif de développement des exportations. Le Club Export représente aujourd’hui la vaste majorité des exportateurs agroalimentaires québécois avec au-delà de 335 membres. L’Association reçoit un appui concret de nombreux organismes et ministères dont le MAPAQ et Agriculture et Agroalimentaire Canada.

C’est dans l’enthousiasme, que le regroupement québécois invite toutes les entreprises qui ne l’ont pas déjà fait à joindre les rangs de l’association et à participer ainsi à l’essor international de l’industrie bioalimentaire québécoise.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Club Export Agro-Alimentaire du Québec

http://www.clubexport.ca/

Commentaires