L’ouverture du scrutin sur la commercialisation de l’orge aura lieu le 31 janvier

Ottawa (Ontario), 12 janvier 2007 – L’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé la date où aura lieu le plébiscite sur la commercialisation de l’orge. La période de scrutin débutera avec l’envoi des bulletins le 31 janvier, et le dernier jour pour le retour des bulletins sera le 6 mars, le cachet de la poste faisant foi. Les résultats du plébiscite seront dévoilés à la mi-mars. Le cabinet comptable international KPMG LLP a été choisi par voie concurrentielle pour réaliser le plébiscite sur la commercialisation de l’orge.

« Le nouveau gouvernement du Canada a indiqué clairement qu’il consulterait les agriculteurs et les intervenants. Ce plébiscite démontre que nous honorons cette promesse, a déclaré le ministre Strahl. Nous offrons aux producteurs d’orge de l’Ouest canadien la possibilité de choisir eux-mêmes le mode qui leur convient pour commercialiser leurs grains, soit par l’entremise de la Commission canadienne du blé, soit par d’autres moyens. »

Les quatre provinces dont la CCB est responsable – le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique – ont accepté de communiquer au KPMG des renseignements sur leur assurance-production indiquant les producteurs qui ont souscrit une assurance pour leur orge de 2002 à 2006, ce qui aidera à accélérer le processus pour établir la liste des votants admissibles. Le ministre Strahl a souligné sa reconnaissance envers les provinces qui ont participé à l’élaboration de la liste. Le gouvernement fédéral fournit également au KPMG une liste des producteurs qui font état de leur production d’orge au Programme canadien de stabilisation du revenu agricole, afin de l’aider à dresser la liste des votants.

Le nouveau gouvernement du Canada est déterminé à aller de l’avant pour offrir aux céréaliculteurs de l’Ouest un régime de commercialisation mixte, ce qui leur permettra d’optimiser leurs recettes, tout en conservant une Commission canadienne du blé solide.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires