L’UE prolonge les mesures sur les volailles néerlandaises et allemandes

Bruxelles (Belgique), 15 mai 2003 – L’UE a décidé de prolonger jusqu’au 30 mai les mesures en vigueur pour limiter les exportations ou le transport de volailles et d’oeufs aux Pays-Bas et en Allemagne en raison de la peste aviaire, a annoncé la Commission européenne.

En revanche, le comité regroupant les experts vétérinaires des Quinze a assoupli les mesures visant la Belgique.

En ce qui concerne les Pays-Bas, les experts ont reconduit de deux semaines l’embargo visant toutes les exportations, à l’intérieur de l’Union européenne comme vers les pays tiers, de volailles vivantes, d’oeufs à couver ainsi que de fumier et de litière de volailles non traités.

Quelque 28 millions de volatiles ont été abattus depuis l’apparition de l’épizootie fin février dans ce pays, de loin le plus touché.

En Allemagne, où un premier cas de peste aviaire vient d’être confirmé, le comité a également prorogé de deux semaines l’interdiction concernant le transport de volailles et d’oeufs à couver depuis l’Etat-régional de Rhénanie du nord-Westphalie, avec quelques dérogations possibles sous strictes conditions.

La Belgique n’a pas connu de nouveaux cas depuis le 28 avril et l’épizootie peut y être considérée comme « éradiquée », selon les conclusions des experts. Par précaution, ceux-ci ont néanmoins décidé de conserver à partir du 27 mai les mesures restrictives concernant les provinces d’Anvers et du Limbourg (nord-est).

La prochaine réunion du comité des Quinze pour faire le point sur l’évolution de la peste aviaire est prévue le 28 mai.

Source : AFP

Commentaires