L’UPA au Grand bal des Citrouilles

Montréal (Québec), 2 octobre 2003 – L’Union des producteurs agricoles (UPA) est heureuse de s’associer pour une douzième année consécutive au Grand bal des citrouilles du Jardin botanique de Montréal, grande fête des cucurbitacées qui fait le bonheur de milliers de petits et grands.

Cette année, l’UPA va au-delà de ces drôles de courges aux couleurs etaux formes étonnantes pour aborder, avec le grand public, les différentesproductions maraîchères qui caractérisent notre univers agricole. En effet,les visiteurs pourront se familiariser au kiosque de l’UPA avec les nouvellespratiques agricoles et découvrir une grande variété de productions : fruits etlégumes de toutes sortes, pommes et pommes de terre ainsi que culturescéréalières. Les présentations se tiendront du 17 octobre au 2 novembreprochain, les vendredis soirs, samedis et dimanches.

« Il nous apparaît tout à fait naturel, dans le contexte d’Halloween maiségalement en cette période automnale des grandes récoltes, de parler defraises d’automne, de bleuets et de canneberges transformés en produits fins,de nouvelles variétés de pommes et de multiples autres nouveautés, peu connuesdu public et qui façonnent le secteur agricole et agroalimentaire au Québec »,précise le président de l’UPA, M. Laurent Pellerin.

En s’associant avec le Jardin botanique pour ses festivités automnales,l’UPA permet également la réalisation d’ateliers scolaires et la diffusionauprès des enfants d’un jeu de société sur les produits maraîchers. Cetteannée, c’est sous le thème « métiers et professions en agriculture » que cetiendront ces ateliers conçus pour initier les jeunes aux principalesfonctions et à l’exercice des métiers et professions agricoles. Les jeunesseront ainsi à même de découvrir les qualités de ténacité, de perspicacité etd’innovation qui caractérisent les agriculteurs et agricultrices et des’interroger sur leurs goûts et leurs aptitudes pour un tel secteurd’activité.

Dans le cadre des ateliers scolaires de l’UPA, les jeunes seront invitésà décorer une citrouille en se laissant guider par leur imagination. Lespersonnes désireuses de voter pour la plus belle citrouille pourront le fairepar Internet à l’adresse www.ville.montreal.qc.ca/jardin et courront la chancede gagner un prix.

« Par notre collaboration à cet événement, nous souhaitons démystifier,non seulement le monde fascinant des courges, mais également celui del’ensemble des productions agricoles du Québec », de conclure M. Pellerin.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Jardin botanique de Montréal
http://www.ville.montreal.qc.ca/jardin/jardin.htm

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires