Manille traque la contrebande de légumes

Manille (Philippines), 6 janvier 2003 – La présidente des Philippines, Gloria Macapagal Arroyo, a ordonné l’inspection de tous les conteneurs réfrigérés entrant dans le port de Manille pour tenter d’endiguer l’importation illégale de légumes à bon marché, rapportent des sources officielles.

Les agriculteurs locaux se plaignent d’une arrivée massive de produits étrangers ces derniers mois, alors que les chiffres officiels font au contraire état d’une chute des cargaisons entrant dans le pays.

Le palais présidentiel a fait savoir que les douanes avaient intercepté plus de 40 conteneurs de légumes de contrebande au cours des deux derniers mois.

Les Philippines sont un producteur de premier plan de mangues, de bananes et d’huile de noix de coco, mais le pays importe du riz et des céréales. Si une grande variété de légumes pousse sur place, les produits en provenance de l’étranger sont souvent moins chers.

Selon le ministère de l’agriculture, des carottes découvertes sur les marchés locaux étaient en fait frauduleusement arrivées de Chine. Le gouvernement n’a accordé aucun permis d’importation de légumes.

La présidente Arroyo a promis aux agriculteurs de la province montagneuse de Benguet, la plus grande zone agraire du pays, que le gouvernement mettrait un terme à ces importations illégales. Le mois dernier, elle leur a accordé quatre millions de pesos (environ 71 500 euros) pour construire un site de stockage réfrigéré.

Source : Reuters

Commentaires