Marché des grains: le blé emporté par les mauvaises nouvelles

Le cours du blé a bondi la semaine dernière en résultat aux nouvelles sur les conditions du blé d’hiver aux États-Unis et les tensions grandissantes entre l’Ukraine et la Russie. Le maïs et le soya ont pour leur part reculé devant l’absence de nouvelles inquiétantes.

Le prix du blé a gagné plus de 1% pour s’élever à son niveau le plus élevé depuis février 2013. L’entrée en scène de l’armée en Ukraine fait craindre le pire pour les récoltes à venir, autant du point de vue de la quantité que de la qualité puisque les producteurs éprouvent de la difficulté à s’approvisionner adéquatement en terme d’engrais et de semence. Le Wheat Quality Council a de plus mené sa tournée habituelle au Kansas pour estimer la qualité du blé d’hiver. Si les conditions au nord sont humides et froides, c’est tout le contraire dans le sud des États-Unis. Le temps sec et chaud nuit à la qualité des récoltes. Le rendement pourrait chuter à 33,2 boisseaux par acre contre une moyenne sur cinq ans de 41,8 boisseaux.

Le maïs a perdu des points devant la météo qui bien que préoccupante, offre encore la possibilité aux producteurs américains de reprendre le retard accumulé si les conditions s’améliorent dans les prochains jours.

L’arrivée de la dernière récolte de soya du Brésil et des acheteurs moins empressés ont pesé sur le prix du soya. Les craintes en rapport aux faibles réserves aux États-Unis ont été soulagées devant l’apport des récoltes provenant de l’Amérique du Sud. Les chiffres sur les ventes à l’étranger publiés jeudi derniers ont de plus montré que de nombreuses commandes avaient été annulées.

Il faudra surveiller cette semaine, les prévisions des semis par le USDA. Les chiffres qui seront dévoilés le 9 mai permettront d’en savoir davantage sur les retards accumulés aux États-Unis sur les différentes récoltes.

Le boisseau de blé a clôturé à 7,1600 $US contre 7,0825 $US vendredi dernier, un gain de 1,1%. Le boisseau de maïs a reculé pour sa part de 2,6% à 4,9950 $US contre 5,1275 $US. Le boisseau de soja a affiché une baisse de 1,6% pour terminer à 14,7075 $US contre 14,9425 $US la semaine dernière.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires