Marché des grains: Les grains à un sommet en six mois

Les principaux grains ont terminé la semaine en zone positive grâce à des chiffres confirmant une demande soutenue. Les exportations ont en effet dépassé les attentes et la fabrication d’éthanol aux États-Unis est en forte hausse pour une 3e semaine consécutive. La météo en Argentine a également suscité l’intérêt puisque les fortes pluies ont mené certains organismes à réduire les prévisions concernant les prochaines récoltes de soya.

Les contrats à terme pour e maïs ont atteint leur niveau le plus élevé depuis la mi-juillet à 3,70 $US. Les ventes à l’étranger se sont situées pour la semaine à presque 1,4 millions de tonnes, selon le département américain à l’Agriculture. D’autres quantités importantes ont été vendues par des exportateurs privés. Le gouvernement américain a fait part aussi d’une troisième semaine consécutive de production record d’éthanol. La production a dépassé le million de barils dans les douze dernières semaines.

Le soya a aussi connu une bonne semaine en grimpant à 10,80 $US. Les prises de profits ont cependant fait reculer les contrats à terme vendredi pour des gains plus modestes. Certains analystes s’attendaient à ce que la fève poursuive sur sa lancée puisque la situation sur les cultures en Argentine signale une production moindre que prévue. D’autres observateurs ont fait remarquer l’important volume d’échanges, ce qui laisse croire que certains fonds spéculatifs ont réduit leur exposition dans ces produits. Un sondage de Farm Futures auprès de plus de 1000 producteurs prévoit un nombre de terres record consacrées au soya pour 2017. Les autres pays de l’Amérique Latine n’ont pas fait face également aux mêmes problèmes que l’Argentine. Le Brésil devrait livrer une production record de soya pour la présente récolte.

Le blé a suivi dans le sillage des autres grains pour finir en meilleure position que la semaine dernière. Il s’agirait cependant de gains techniques. La pluie a réduit les craintes liées à la sécheresse dans les principaux États producteurs du sud des États-Unis (Kansas, l’Oklahoma, le Texas, le Colorado et le Nebraska).

Le boisseau de maïs pour mars, le contrat le plus actif, a terminé à 3,6975 $US pour un gain de 3,1% par rapport à 3,5850 $US la semaine précédente.

Le boisseau de soya pour mars, le plus échangé, a fini à 10,6750 $US contre 10,4625 $US pour un gain de 2%.

Le boisseau de blé pour mars, lui aussi le plus actif, a enregistré une hausse de 0,5% pour clore à 4,2825 $US comparativement à 4,2600 $US une semaine plus tôt.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires