Monsanto achète Seminis pour un milliard de dollars

New York (États-Unis), 24 janvier 2005 – Le groupe agrochimique Monsanto a annoncé l’acquisition du producteur de semences de fruits et légumes Seminis pour un milliard de dollars auprès d’un fonds d’investissement avec, pour objectif affiché, de profiter de la tendance actuelle à une alimentation « plus saine ».

Seminis, groupe californien, commercialise plus de 3.500 variétés de graines notamment pour les producteurs de fruits et légumes dans plus de 150 pays. Monsanto compte ainsi améliorer son propre panier de semences.

Le géant américain, dont l’action vers 16h40 (heure française) perd 2,36% à 56,36 dollars après cette annonce, reprend 400 millions de dollars de dette et versera jusqu’à 125 millions de dollars en fonction de la performance de l’activité qu’il rachète d’ici la fin de l’exercice 2007.

Monsanto, l’un des leaders mondiaux du développement de variétés de soja et de maïs génétiquement modifié, a ajouté que l’idée d’apporter des modifications génétiques aux propres fruits et légumes de Seminis était une option sur le long terme.

Il souligne à ce propos que Seminis propose déjà une variété de courge hybride modifiée génétiquement pour résister à un virus, une première du genre selon le site internet de Seminis.

Seminis a réalisé sur l’exercice 2004 un chiffre d’affaires de 526 millions de dollars et un bénéfice brut de 290 millions.

Recentrage sur les semences
Monsanto a longtemps mis l’accent sur l’activité d’herbicides chimiques – avec notamment son célèbre Roundup – un segment devenu extrêmement concurrentiel. Il cherche maintenant à se diversifier dans les semences, un secteur où il connaît une forte croissance. Dans ce but, le groupe a créé en fin d’année dernière une nouvelle filiale, American Seeds, et racheté la société régionale de semences ChannelBio basée dans l’Indiana.

Monsanto contrôle déjà 14% environ du marché des semences de maïs aux États-Unis, et son influence se fait sentir en tout sur près du tiers du marché américain du fait des accords de licences sur sa technologie.

Seminis, non cotée en Bourse, est détenue en majorité par des fonds gérés par la société de capital risque Fox Paine & Company LLC, de San Francisco.

Le rachat devrait être clos au premier trimestre de l’exercice de Monsanto, qui s’achève en mai, et être relutif pour les résultats de l’exercice 2006, a ajouté le géant américain.

Monsanto a maintenu lundi sa prévision d’un bénéfice opérationnel de 1,85 à 2,00 dollars par action pour l’exercice, mais révisé en baisse sa prévision de résultat net annuel à une fourchette de 86 cents à 1,06 dollar par action, contre un objectif précédent de 1,56 à 1,71 dollar.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Monsanto
http://www.monsanto.com/

Seminis Vegetable Seeds
http://www.seminis.com/

Commentaires