Neuf millions pour les entreprises aquacoles

Gaspé (Québec), 5 mars 2002 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et
de l’Alimentation et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Iles-de-
la-Madeleine, M. Maxime Arseneau, a procédé à la signature d’une
entente de partenariat avec la Société de développement de l’industrie
maricole (SODIM) pour la gestion d’un fonds de recherche de 9 millions de
dollars. Cette somme est destinée spécifiquement à soutenir la recherche

nécessaire à l’avancement de l’industrie aquacole des régions maritimes.

Issu de la Stratégie québécoise de développement économique des régions-
ressources, qui vise notamment à établir des créneaux d’excellence, ce fonds servira à soutenir la réalisation de programmes de recherche qui favoriseront le développement durable et la compétitivité de l’industrie aquacole dans les régions de la Gaspésie, des Iles-de-la-Madeleine, de la Côte-Nord et du Bas-
Saint-Laurent. Ces recherches permettront d’adapter les techniques d’élevage,
de mettre au point de nouvelles technologies de production et de poursuivre le
développement de l’aquaculture en soutien à la pêche.

« De concert avec ses partenaires et fidèle à ses engagements, le
gouvernement du Québec met aujourd’hui à la disposition de l’industrie
aquacole des régions maritimes des moyens qui lui permettront de poursuivre et

d’intensifier la réalisation de projets de R&D et de transfert technologique »,
a déclaré M. Arseneau.

Bilan « Pêches et aquaculture » : une aide de plus de deux millions de dollers et 187 emplois

Le ministre Arseneau a profité de l’occasion pour dresser le bilan des
interventions du bureau régional de la Gaspésie dans le secteur des pêches et
de l’aquaculture depuis le 1er avril 2001.

Une aide financière totale de 2,2 millions de dollars a été consentie, ce
qui a généré des investissements de 6 millions de dollars et contribué au
maintien ou à la création de 187 emplois en Gaspésie. Dans le cadre du
programme de financement de la pêche commerciale, 5,7 millions de dollars ont
été accordés aux entreprises de pêche sous la forme de garanties de prêts. Ces
investissements ont permis de consolider 38 emplois sur les bateaux et dans

les chantiers maritimes de la Gaspésie.

« Voilà des résultats concrets qui sont le fruit des efforts entrepris par
le gouvernement du Québec, les Gaspésiennes et les Gaspésiens afin de relancer
et de dynamiser l’économie de la région », a conclu le ministre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires