Nouveau programme de bourses d’étude au Collège de l’agriculture de la Nouvelle-Écosse

Halifax (Nouvelle-Écosse), 3 septembre 2004 – Le ministre de l’Agriculture et des Pêcheries de la Nouvelle-Écosse, M. Chris d’Entremont, a annoncé la création d’un programme de bourses d’étude d’une valeur de 500 000 dollars. Ces bourses sont destinées aux étudiants des deuxième et troisième cycles du Collège de l’agriculture de la Nouvelle-Écosse qui effectuent des recherches au profit de l’industrie agricole et agroalimentaire de la Nouvelle-Écosse.

Le financement permettra de remettre jusqu’à 20 bourses au cours des quatre prochaines années aux étudiants du Collège situé à Truro. Le financement pour les bourses de deux ans, dont le montant maximal est évalué à 30 000 dollars pour les étudiants à temps plein et à 15 000 dollars pour les étudiants à temps partiel, provient du plan national pour l’agriculture du Canada, soit le Cadre stratégique pour l’agriculture.

« Ces bourses seront offertes aux étudiants de haut calibre qui effectuent des recherches au profit de l’industrie agricole et agroalimentaire de la Nouvelle-Écosse, a dit M. d’Entremont. Cette initiative a pour but de créer un bassin de candidats hautement qualifiés qui pourront combler les besoins futurs de notre industrie agricole. »

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Andy Mitchell, a déclaré que les bourses auront des retombées immédiates et à long terme.

« Non seulement ces bourses permettront aux étudiants de mener des études de cycles supérieurs qui donneront à l’industrie la possibilité de concevoir de nouvelles idées et perspectives, mais elles inciteront ces étudiants à envisager de faire carrière dans l’industrie agricole et agroalimentaire. Il s’agit d’un investissement pour l’avenir du secteur », a affirmé le ministre Mitchell.

Selon le président du Collège, M. Philip Hicks, les bourses de cycles supérieurs contribuent grandement au renforcement des capacités au Collège.

« Si nous disposons d’une incroyable capacité de recherche aujourd’hui, c’est largement grâce à nos programmes qui attirent un nombre croissant d’étudiants de cycles supérieurs, a déclaré M. Hicks. Ces étudiants ne répondent pas seulement aux besoins en recherche de l’industrie, ils entreprennent comme jamais auparavant d’autres projets de recherche de haut niveau. »

L’attribution des bourses sera fondée en partie sur l’excellence académique, les capacités de leadership et l’importance du projet de recherche quant aux avantages qui en résulteront pour le secteur agricole de la Nouvelle-Écosse.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Collège de l’agriculture de la Nouvelle-Écosse
http://www.nsac.ns.ca/

Ministère des Ressources forestières et de l’Agroalimentaire de la Nouvelle-Écosse
http://www.gov.nf.ca/fra/

Commentaires