Nouvelle hausse de la valeur des terres agricoles du Québec

Sainte-Foy (Québec), 27 octobre 2008 – Selon les évaluateurs de Financement agricole Canada (FAC), la valeur moyenne des terres agricoles du Québec a augmenté de 5,5 p. 100 au cours du premier semestre de 2008.

À titre de principal fournisseur de financement auprès de l’industrie agricole au Canada, Financement agricole Canada a rendu public son rapport Valeur des terres agricoles pour l’automne 2008. Ce rapport est produit deux fois par année afin de fournir aux producteurs agricoles et aux agroentrepreneurs des renseignements importants sur les variations de la valeur des terres dans tout le Canada. La terre est l’un des actifs les plus importants pour la production agricole. Ce rapport unique est publié depuis 1984.

« Les données sur la valeur des terres agricoles aident les Canadiens à prendre des décisions en matière de gestion agricole et à faire des choix éclairés au sujet de l’acquisition, de la rétention ou de la vente de terres agricoles », dit Rémi Lemoine, vice-président principal, Portefeuille et risque de crédit, à FAC. « Les valeurs de ce rapport reflètent les tendances de l’agriculture canadienne au début de l’année 2008. Les producteurs de cultures agricoles étaient optimistes au sujet de la rentabilité à long terme. Le cours des produits de base dans les secteurs des céréales et des oléagineux a été stimulé par la demande croissante en denrées alimentaires et en biocarburants. La valeur des terres a également augmenté en raison de la hausse des prix des produits de base et de l’intérêt des investisseurs non agriculteurs pour les terres agricoles », dit-il.

La terre agricole est de plus en plus considérée comme un investissement. Lorsque des investisseurs comparent l’achat de terres agricoles à celui de propriétés résidentielles ou d’actions, les terres agricoles sont beaucoup plus intéressantes. « C’est une tendance que nous constatons surtout dans l’Ouest canadien. La terre agricole semble plus intéressante pour les investisseurs en partie à cause de l’industrie du pétrole et de l’industrie gazière, des ressources en potasse et des prix relativement bas des terres par rapport à certaines régions de l’Est du Canada », déclare Rémi Lemoine.

Dans les trois derniers rapports semestriels, la valeur des terres agricoles du Québec a augmenté de 1,2, 3,6 et maintenant de 5,5 p. 100.

Dans l’ensemble, la valeur des terres agricoles au Canada a subi une hausse de 5,8 p. 100 au cours des six premiers mois de 2008. Cette augmentation reflète la tendance à la hausse observée depuis 2000.

« Tout comme les logiciels, l’information et les séances de formation offerts dans le domaine de la gestion, notre rapport Valeur des terres agricoles est un service qui aide les intervenants du monde agricole à croître et à prospérer », ajoute Rémi Lemoine. Le rapport complet est accessible à www.valeurdesterresagricoles.ca.

FAC est le plus important fournisseur de solutions financières et d’affaires aux agriculteurs et aux agroentrepreneurs canadiens. Passionnés de l’agriculture, les membres de son personnel assurent le service à la clientèle à partir de cent bureaux situés principalement dans les régions rurales du Canada. FAC a un portefeuille de première qualité d’une valeur de plus de 15 milliards de dollars et vient de connaître une quinzième année consécutive de croissance de son portefeuille, ce qui témoigne de la réussite de sa clientèle.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)
http://www.fac-fcc.ca/

Commentaires