Noveko International termine son année financière 2006 avec des revenus en hausse de 47,8 %

Montréal (Québec), 30 octobre 2006 – L’exercice terminé le 30 juin 2006 a été marquénotamment par l’acquisition de Lapjack (Canada) Ltée (Lapjack) et de sa filiale BolducLeroux inc. (BLI), dont la clôture a eu lieu le 28 avril 2006. Il s’agit de la deuxièmeacquisition conclue par Noveko depuis son inscription en bourse, qui suit celle de S.A.S.ECM (France) (ECM) clôturée au cours de l’exercice précédent, soit le 5 novembre 2004.Selon le président et chef de la direction de Noveko, M. André Leroux « tout commel’acquisition d’ECM a renforcé et élargi les bases et le potentiel de Noveko dans sesactivités de développement et de commercialisation d’échographes, la récente acquisitionde BLI nous apporte de nouvelles sources de revenus et de bénéfices et de nouvellestechnologies, entre autres avec l’obtention du brevet américain pour la technologie defiltration antibactérienne. De nouvelles gammes de produits, qui répondent à des besoinsspécifiques des marchés sont actuellement au stade de la commercialisation, et présententun potentiel de croissance considérable ».

Résultats d’exploitation pour l’exercice terminé le 30 juin 2006
Pour l’exercice terminé le 30 juin 2006, les revenus consolidés de Noveko ont augmentéde 47,8 % ou de 2,5 millions $ pour s’élever à 7,7 millions $, comparativement à5,2 millions $ pour l’exercice clos le 30 juin 2005. Cet important accroissement provientpratiquement à parts égales de l’acquisition de BLI et de la croissance interne des activitésde développement et de commercialisation d’échographes portatifs à ultrasons. BLI acontribué aux revenus consolidés par un apport de 1,2 million $ pour ses deux premiersmois au sein de Noveko ; cette filiale a pris avantage de la pleine capacité de production deses installations agrandies et modernisées pour compléter d’importants contrats et accroîtresa clientèle, tout en commençant à commercialiser sa nouvelle gamme de produitsenvironnementaux, soit des tables d’aspiration des polluants à la source destinées à diversmarchés industriels, commerciaux et pharmaceutiques. Quant aux activités dedéveloppement et de commercialisation d’échographes portatifs à ultrasons, elles ontréalisé des revenus combinés de 6,5 millions $, en hausse de 25 % ou de 1,3 million $ surceux de l’exercice précédent, reflétant notamment la solide croissance de la filiale ECMpour l’exercice complet ; notons que pour l’exercice précédent, ECM avait contribué auxrevenus consolidés pour huit mois compte tenu de sa date d’acquisition.

Le bénéfice brut s’est accru de 46,4 % ou de 1,2 million $ pour s’élever à 3,7 millions $. Lamarge bénéficiaire brute s’est établie à 48,0 % des ventes, similaire à celle de l’exerciceprécédent. Cette marge reflète la contribution positive de l’augmentation des ventes d’ECMdans des produits à meilleures marges bénéficiaires, contrebalancée par l’effet del’intégration de BLI et par le fait que les marges bénéficiaires sur les produits de BLI sontmoins élevées.

Les frais de vente et d’administration ont connu une hausse de 2,9 % ou de 125 503 $ pourpasser à 4,4 millions $, compte tenu des frais reliés à la transaction d’acquisition de BLI et àson intégration. Les frais de recherche et développement ont doublé pour s’établir à0,5 million $, reflétant les dépenses reliées au développement d’une nouvelle plateformetechnologique qu’ECM a poursuivi au cours de l’exercice, au développement en cours d’unnouvel appareil d’échographie et à l’obtention du brevet américain pour la technologieantibactérienne de BLI . Pour l’exercice terminé le 30 juin 2006, Noveko a obtenu un créditd’impôt à la recherche et au développement de 78 893 $ relié aux activités d’ECM,comparativement à 32 871 $ pour l’exercice précédent. Compte tenu de la croissance desrevenus et des facteurs mentionnés précédemment, Noveko a réussi à réduire la perted’exploitation avant amortissements, frais financiers et impôts sur les bénéfices à1,2 million $, contre une perte de plus de 2,0 millions $ pour l’exercice précédent.Les frais d’amortissements et financiers se sont chiffrés à 1,1 million $, en raison del’intégration des éléments d’actif immobilisés de BLI, dont un immeuble et de la machinerieainsi que de la prise en charge de sa dette, de l’intégration des actifs immobilisés et de ladette d’ECM et de l’accroissement des frais de développement capitalisés dû au fait que laSociété a commercialisé certains produits issus de ses travaux de recherche etdéveloppement. Malgré une perte d’exploitation, Noveko a comptabilisé une dépensed’impôts sur les bénéfices de 0,2 million $ comparativement à 62 864 $ pour l’exerciceprécédent, en raison des résultats positifs d’ECM.

La perte nette s’est établie à 2,5 millions $, par rapport à une perte nette de 2,6 millions $pour l’exercice précédent. La perte par action catégorie A (de base et diluée) s’est chiffréeà 0,08 $ sur un nombre moyen pondéré de 29 992 478 actions en circulation,comparativement à une perte par action de 0,10 $ sur 25 843 574 actions pour l’exerciceprécédent. L’augmentation du nombre moyen pondéré d’actions en circulation provient desémissions d’actions que la Société a réalisées dans le cadre du financement de l’acquisitionde BLI.

Résultats d’exploitation du quatrième trimestre terminé le 30 juin 2006
Noveko a réalisé des revenus de 2,8 millions $ au quatrième trimestre, en hausse de2,0 millions $ sur ceux de la période comparable de 2005. Cet important accroissementprovient de l’intégration de BLI, qui aura contribué aux résultats de ce trimestre pour deuxmois avec des revenus de 1,2 million $, ainsi que de la bonne performance de la filiale ECMsur les marchés européens.

Les frais de vente et d’administration se sont établis à 1,4 million $, principalement en raisonde l’intégration de BLI. Les frais de recherche et développement se sont chiffrés à0,4 million $, compte tenu des frais reliés à l’obtention du brevet américain sur latechnologie antibactérienne mise au point par BLI et du développement d’une plateformetechnologique commune aux différents modèles d’échographes poursuivi par ECM. Comptetenu de l’augmentation de ses revenus, Noveko a réussi à réduire sa perte avantamortissements, frais financiers et impôts sur les bénéfices de 1,1 million $ qu’elle était auquatrième de 2005, à 0,9 million $ pour le quatrième trimestre de 2006. Quant aux fraisd’amortissements et financiers, ils ont totalisé 0,4 million $, dû notamment au financementde l’acquisition de BLI et à l’intégration de ses éléments d’actif. La perte nette a été de1,3 million $ ou 0,036 $ par action (de base et diluée), comparativement à 1,5 million $ ou0,058 $ par action (de base et diluée) pour le quatrième trimestre clos le 30 juin 2005.

Faits saillants de l’exercice
Financement bancaire – Le 10 novembre 2005, la Société a conclu un financementbancaire d’un montant maximal de 1,9 million $ (composé d’un prêt à terme de 1,7 million $et d’un crédit d’exploitation de 0,2 million $), garanti par l’octroi de diverses hypothèques surl’ensemble des éléments d’actifs, corporels et incorporels, présents et à venir, de la Sociétéet de ses filiales.

ECM confirme sa présence dans 50 pays et sa position de chef de file – au coursd’octobre 2005, ECM a mis en marché l’Agroscan A14, destiné à l’échographie bovine,ovine et caprine, complétant ainsi sa gamme d’échographes AGROSCAN, qui est la plusvaste gamme d’échographes portatifs à ultrasons vendue principalement dans des pays dela CEE, en Asie, en Amérique du Nord et du Sud. De plus, les équipes commerciales deNoveko ont poursuivi le développement d’autres marchés géographiques à fort potentiel,tels que la Russie, l’Argentine, la Grande-Bretagne, l‘Inde et la Thaïlande, dont lesretombées pourraient se refléter dans les résultats des prochaines périodes.

Obtention de la certification ISO 9001 – En février 2006, la Société a obtenu lacertification ISO 9001 pour les activités de développement de produits de sa filiale Novekoinc. ; rappelons que cette dernière détenait la certification ISO 13 485 depuis octobre 2003.

Acquisition de Lapjack (Canada) Ltée – Le 28 avril 2006, Noveko a annoncé la clôturede l’acquisition de 100 % des actions émises et en circulation de Lapjack (Canada) Ltée(« Lapjack ») et de sa filiale Bolduc Leroux inc. (« BLI »).

Placement privé – Concomitant à l’acquisition de Lapjack, la Société a effectué unplacement privé d’un minimum de 4 millions d’unités et d’un maximum de 6 millions d’unitéseffectué par Noveko, clôturé le 18 septembre 2006.

Mise en marché d’une gamme de produits environnementaux par BLI – En mai 2006,BLI a mis en marché une nouvelle gamme de produits environnementaux, conçue etdéveloppée par son équipe, soit cinq tables d’aspiration des polluants à la source destinéesà divers marchés industriels, commerciaux et pharmaceutiques. Rappelons que cetteinnovation est issue de trois années de recherche et développement et répond àd’importants besoins de récupération à la source de déchets de fabrication industriels etcommerciaux. L’efficacité de récupération à la source d’une grande diversité de poussièreset de déchets industriels provenant du fonctionnement de machinerie lourde, par exemple,ainsi que de poussières et de déchets commerciaux et pharmaceutiques, est pleinementprouvée. BLI poursuit le développement de ce marché à potentiel intéressant avec lacontribution de distributeurs américains.

Obtention du brevet américain pour la technologie de filtration antibactérienne de BLI- Le 16 mai 2006, le United States Patent and Trademark Office a délivré le brevet requispar BLI pour sa technologie de filtration antibactérienne, intitulé « filtre à air microbicide ».L’obtention de ce brevet a permis d’entreprendre les étapes d’homologation en vue de lafabrication industrielle et de la commercialisation des produits qui dériveront de cettetechnologie, soit des systèmes de filtration antibactériens de l’air et des masquesantibactériens uniques sur le marché mondial. Cette technologie est maintenant développéepar Noveko inc.

Encaisse au 30 juin 2006
Les activités d’exploitation, avant variation nette des éléments hors caisse du fonds deroulement, ont utilisé des flux de trésorerie de 1,4 million $, en raison de la perte nette del’exercice et de l’augmentation des frais d’amortissement des immobilisations corporelles,des actifs incorporels, des frais de développement et de financement reportés, liéeprincipalement à l’acquisition de BLI. Cependant, la variation nette des soldes hors caisseliés à l’exploitation a produit des liquidités de 0,8 million $ pour l’exercice. Après variationnette des soldes hors caisse, les activités d’exploitation ont utilisé des liquidités nettes de0,6 million $, par rapport à 0,8 million $ pour l’exercice précédent. Noveko a terminél’exercice 2006 avec une encaisse de 626 094 $.

Situation financière au 30 juin 2006
L’actif total a plus que doublé pour atteindre 26,0 millions $, contre 12,4 millions $ au 30juin 2005, compte tenu notamment l’important apport en termes d’actif de BLI.La dette à long terme incluant la portion à court terme s’est établie à 6,0 millions $,comparativement à 2,1 millions $ au 30 juin 2005. Cet accroissement reflète l’emprunt de1,3 million $ contracté par Noveko International ainsi que divers emprunts contractés par lafiliale Lapjack représentant environ 3,5 millions $, reliés notamment à l’importantagrandissement et modernisation de ses infrastructures complété en 2005. La dette totaleportant intérêt (composée de la dette à long terme et de sa portion à court terme, desdébentures convertibles et des avances et emprunts bancaires) est passée de 4,7 millions $au 30 juin 2005, à 10,4 millions $ au 30 juin 2006. La Société ne respecte pas certainsratios contenus dans les clauses restrictives liées à certaines conventions de crédit.Certaines dettes à long terme ont été reclassées à court terme, tel que présenté dans lesétats financiers au 30 juin 2006. La Société s’apprête à obtenir les dispenses nécessairesou des modifications à ces conventions de crédit de la part de ses prêteurs.

L’avoir des actionnaires s’est établi à 8,4 millions $, en hausse de 36,4 % sur celui au 30juin 2005. Déduction faite des liquidités disponibles, Noveko avait ainsi un endettementtotal net de 9,8 millions $.

Événements subséquents
En septembre 2006, la Société a émis 1,8 million d’unités pour un montant total de0,9 million $. Chaque unité est composée d’une action catégorie A et d’un cinquième debon de souscription. Chaque bon de souscription complet permet l’achat d’une actioncatégorie A de la Société au prix de 1,00 $ l’action et ce, pour une période de 24 mois à lasuite de l’émission.

Le 26 octobre 2006, la Société a obtenu une prorogation des versements de capitalmensuels de 17 000 $ sur un emprunt à terme d’un montant initial de 2,7 millions $ et ce,pour les six prochains mois. Ces versements seront reportés à la fin de la période deremboursement actuelle.

PROFIL DE NOVEKO INTERNATIONAL au 30 juin 2006
Noveko International inc. détient les filiales à part entière suivantes : Noveko inc., S.A.S.ECM (France), Lapjack (Canada) Ltée (Lapjack) et sa filiale Bolduc Leroux inc. (BLI).Noveko inc. et ECM sont spécialisées dans le développement et la commercialisationd’échographes à ultrasons portatifs en temps réel, pour la médecine animale et leséleveurs, ainsi que pour la médecine humaine. BLI est spécialisée dans la transformation etla distribution sur demande de produits d’acier selon les spécifications et dessins du client.De plus, elle a développé et commercialise une gamme de tables d’aspiration des polluantsà la source pour divers marchés industriels, commerciaux et pharmaceutiques. Enfin, unbrevet américain relatif à une technologie de filtration antibactérienne (masques et systèmesde filtration de l’air) est détenu par BLI et ce, au bénéfice du groupe. Cette technologie estmaintenant développée par Noveko inc.

Ayant débuté ses activités en septembre 2002, Noveko International est inscrite à la Boursede croissance TSX depuis le 3 février 2004.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Échographes Noveko
http://www.noveko.com/

Commentaires