Ouverture des marchés européens pour le vin

Banff (Alberta), 11 octobre 2000 – À l’occasion d’une réunion avec le Commissaire à l’agriculture de l’Union européenne (UE), M. Franz Fischler, le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a fait pression en faveur d’un accès élargi des vins canadiens aux marchés de l’Europe.

« J’ai répété notre position à M. Fischler, à savoir que les vins canadiens n’ont rien à envier à ceux des autres pays et que les obstacles à l’exportation de nos produits sur les marchés de l’UE doivent être éliminés », a souligné M. Vanclief.

Le Canada et l’UE poursuivent leurs discussions sur le commerce des vins et spiritueux. Le Canada cherche à préparer la voie pour améliorer l’accès de ces produits sur les marchés européens.

Le ministre Vanclief a félicité l’industrie canadienne du vin d’avoir réussi à s’entendre avec ses homologues de l’Allemagne et de l’Autriche sur une norme internationale pour le vin de glace. Il a invité le Commissaire Fischler à modifier la réglementation de l’UE afin d’appliquer cette norme et d’ouvrir ainsi les marchés européens au vin de glace canadien.

L’accès des vins canadiens aux marchés est une question hautement prioritaire pour le Canada. En 1999, le Canada a exporté du vin pour une valeur de 400 000 dollars dans les pays de l’UE et en a importé pour 545 millions de dollars de ces mêmes pays.

La production de vins canadiens de qualité augmente de façon appréciable en Colombie-Britannique et en Ontario. Le gouvernement fédéral aide l’industrie canadienne à établir des normes nationales de qualité et à améliorer les conditions d’accès aux marchés pour faciliter la croissance des exportations canadiennes.

La rencontre avec le Commissaire Fischler a eu lieu pendant la réunion ministérielle que le Groupe de Cairns a tenue ici les 11 et 12 octobre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires