Paris refuse de lever l’embargo sur le boeuf britannique

Paris (France), 29 juillet 2002 – La France a réitéré à la Grande-Bretagne son refus de lever l’embargo sur le boeuf britannique et a réaffirmé qu’une « position sera prise » après un nouvel avis de l’Agence française de sécurité sanitaire prévu courant septembre, a-t-on indiqué au ministère de l’Agriculture.

Le ministre français de l’Agriculture, Hervé Gaymard, a reçu l’ambassadeur de Grande-Bretagne, John Holmes, avec lequel il s’est notamment entretenu de ce dossier, a rapporté à Reuters Gisèle Rossat-Mignot, conseillère pour la Sécurité sanitaire auprès du ministre français.

« La France a dit qu’elle maintenait sa position. Nous attendons l’avis de l’Afssa qui sera connu dans le courant septembre. Après cet avis une position sera prise », a-t-elle précisé à l’issue de la rencontre.

« L’ambassadeur a pris note », s’est-elle contentée de souligner.

Le 17 juillet, la Commission européenne a demandé à la Cour de justice de l’UE d’infliger rapidement une astreinte quotidienne de 158 250 euros à la France pour son refus de lever l’embargo.

Source : Reuters

Commentaires