Parmalat prévoit de renouer avec un bénéfice net en 2005

Londres (Grande-Bretagne), 15 juillet 2004 – Le géant italien de l’alimentation Parmalat prévoit de renouer avec un bénéfice net en 2005 après avoir essuyé en 2003 une perte nette de 15,2 milliards d’euros, selon des éléments du plan de restructuration du groupe en faillite que Reuters a pu se procurer.

Parmalat, présent notamment sur le marché des produits laitiers, a déposé son bilan en décembre dernier après la découverte d’une fraude massive portant sur plusieurs milliards d’euros qui a laissé un trou béant dans ses comptes.

Le nouveau groupe, dont le périmètre a été réduit, vise une perte nette de 108,1 millions d’euros cette année, puis un bénéfice net de 121,2 millions l’année prochaine. Il table aussi sur un bénéfice net de 167,8 millions en 2006, selon le plan présenté au ministère italien de l’Industrie.

Sur une base Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement), le nouveau Parmalat prévoit un bénéfice de 273,5 millions en 2004 et de 437,2 millions en 2006.

Il table aussi sur une hausse de son chiffre d’affaires à 3,98 milliards d’euros en 2006 contre 3,62 milliards attendus cette année.

Son plan de restructuration prévoit notamment la conversion de 1,9 milliard d’euros de dette, sur un endettement total supérieur à 14 milliards, en actions du nouveau groupe.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Parmalat Canada
http://www.parmalat-ca.com/

Commentaires