Partie(s) de campagne : du cinéma agricole à la Cinémathèque

Montréal (Québec), 22 janvier 2001 – Du 3 au 28 février, la Cinémathèque québécoise propose une programmation de films issus du fonds de la Cinémathèque du Ministère de l’Agriculture de France. Vingt-deux films seront présentés parmi lesquels quelques trésors du cinéma d’hier et d’aujourd’hui dont certains sont projetés au Québec pour la première fois.

La Cinémathèque du Ministère de l’Agriculture de France produit et diffuse des films autour du monde rural depuis les années vingt. Encourageant le cinéma de qualité à destination des populations rurales ou donnant une image juste de la vie dans les campagnes, cette cinémathèque s’inspira de l’Office National du Film du Canada. C’est ainsi qu’elle produisit le premier film qualifié de néoréaliste français, Faits divers à Paris (présenté le 10 février à 20 h 30) de Dimitri Kirsanoff ou le très beau À propos d’une rivière (28 février à 18 h 30) de Georges Franju, plein de poésie et d’humour noire typique de son œuvre. Le Service Cinéma du Ministère de l’Agriculture a ainsi permis à de nombreux cinéastes de faire leurs premiers films comme Jacques Doillon, Robert Enrico ou Jacques Demy et il contribua à la révélation des auteurs de la Nouvelle Vague dont Rohmer, Godard, Truffaut et Louis Malle.

Les temps forts :
Le samedi 3 février à 18 h 30, ouverture avec Laissés pour compte premier film de Jacques Doillon, suivi de Peaux de vaches le film choc de Patricia Mazuy, en présence des représentants du Ministère de l’Agriculture de France, MM. Christophe de Heaulme et André Delacroix.

Le dimanche 4 février à 20 h 30, présentation du premier film d’Erick Zonca Éternelles, suivie du film Histoire d’Adrien de Jean-Pierre Denis, en sa présence.

Le mercredi 7 février à 18 h 30, présentation de Une histoire d’eau de François Truffaut et Jean-Luc Godard, collaboration unique et mémorable ! En deuxième partie de programme, le film événement sur le monde rural de l’année 2000, Les Terriens d’Ariane Doublet, en sa présence et celles des producteurs.

À noter que du 9 au 11 février, l’association Antitube présente une sélection de ces films au Musée de la Civilisation du Québec dont, le 9 février à 19 h 30, Histoire d’Adrien de Jean-Pierre Denis, et à 21 h 30, Les terriens d’Arianne Doublet, en présence des réalisateurs.

Cette programmation a été rendue possible grâce à la collaboration du Ministère de l’Agriculture et de la pêche de France, du Ministère des Affaires étrangères de France, du Ministère des Relations internationales du Québec, de la Délégation générale du Québec à Paris, du Ministère de l’Agriculture, des pêcheries et de l’alimentation du Québec, des Consulats de France à Montréal et à Québec, du Musée de la Civilisation du Québec et de l’association Antitube.

Le prix d’entrée est de 5 $ par séance. Les détails de la programmation sont disponibles dans La Revue de la Cinémathèque Nº 62 couvrant les mois de février-mars 2001. On peut aussi se renseigner sur la programmation en composant le 842-9768 ou en consultant le site internet (www.cinemathegue.qc.ca). La Cinémathèque québécoise est située au 335, boul. de Maisonneuve Est à Montréal (métro Berri-UQAM).

Commentaires