Plan visant à aider les producteurs de tabac et les collectivités tabacultrices à réduire leur production

Ottawa (Ontario), 4 mai 2004 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Bob Speller, a annoncé que le gouvernement fédéral s’emploie à mettre en oeuvre un plan d’aide à l’intention des producteurs de tabac et travaille avec les homologues provinciaux sur leur participation éventuelle. Le gouvernement du Canada reconnaît que ses mesures visant à réduire la consommation du tabac, en plus d’un marché international en évolution, ont eu des répercussions sur les producteurs de tabac et les collectivités dans lesquelles ils vivent.

« Le gouvernement fédéral s’engage à fournir une aide transitoire aux producteurs de tabac, a déclaré M. Speller. Le gouvernement travaille à aider les agriculteurs touchés par la Convention-cadre pour la lutte antitabac de l’Organisation mondiale de la Santé.»

« Je travaille actuellement en collaboration avec mes homologues des provinces de l’Ontario et du Québec en vue d’établir un programme d’aide à la transition qui assurera la viabilité des producteurs qui restent », a ajouté M. Speller.

Dans l’ensemble, le plan a pour objet d’offrir des possibilités de transition aux producteurs de l’Ontario et du Québec, qui représentent la vaste majorité des producteurs de tabac jaune. Le plan comporte trois volets. Le premier volet vise principalement à aider les producteurs pour lesquels la culture du tabac n’est plus une activité viable. Le deuxième volet fournit des compétences et des outils de développement pour aider les producteurs à tirer profit des occasions qui se présentent hors du secteur de la culture du tabac. Enfin, dans le cadre du dernier volet, Agriculture et Agroalimentaire Canada surveillera les importations pour cerner les tendances en évolution sur les marchés internationaux du tabac.

De plus amples renseignements sur le programme, y compris les ententes de financement entre les gouvernements fédéral et provinciaux, seront disponibles bientôt.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires