Plantation d’OGM saccagée en Ecosse: 5 personnes arrêtées

Londres (Angleterre), 27 avril 2002 – Cinq personnes, trois hommes et deux femmes, ont été arrêtées dans les Highlands (nord de l’Ecosse) après qu’une plantation d’organismes génétiquement modifiés (OGM) eut été saccagée dans la nuit à Black Isle, a annoncé la police.

Les deux femmes, âgées de 46 et 47 ans, et les trois hommes, âgés de 21, 31 et 40 ans, devraient être présentés devant un tribunal de Dingwall, selon un porte-parole de la police.

Les dommages causés à la plantation de colza, cultivée à titre expérimental dans la ferme de Roskill, « sont en train d’être évalués », a ajouté le porte-parole.

Cette même plantation de colza génétiquement modifié avait déjà été attaquée il y a une semaine, dans la nuit de samedi à dimanche, selon la même source.

Le membre du parlement écossais Tommy Sheridan (parti socialiste écossais) a apporté son soutien aux cinq militants anti-OGM, en affirmant que deux des hommes et l’une des femmes étaient des membres de son parti.

« Le peuple et le parlement écossais sont derrière ces manifestants », a-t-il déclaré. « Ils se battent pour protéger l’alimentation de tout en chacun et au lieu de les arrêter, nous ferions mieux de mettre en prison les producteurs d’aliments génétiquement modifiés ».

En février, l’Académie des Sciences britannique avait estimé que les produits alimentaires à base d’organismes génétiquement modifiés n’étaient pas « par nature » dangereux pour la santé, tout en recommandant des contrôles plus étroits destinés à rassurer les consommateurs.

Source : AFP

Commentaires