Plus de la moitié des Américains ne veulent pas d’OGM

New York (États-Unis), 16 juillet 2003 – Plus de la moitié des Américains n’achèteraient pas de produits alimentaires contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM) si leur présence était spécifiée sur les étiquettes, indique un sondage publié par la chaîne de télévision ABC.

Un tiers des Américains, selon cette enquête, tentent d’éviter les OGM et les produits contenant des antibiotiques et des hormones. Mais si leur présence était mentionnée sur les étiquettes, 55% des personnes interrogées n’achèteraient pas de produits OGM.

Le sondage précise que 62% des femmes, la catégorie qui fait le plus souvent les courses, les éviteraient.

La mention OGM sur l’étiquette, refusée jusqu’à présent par l’industrie alimentaire, est souhaitée par 92% des personnes interrogées. Elles sont par ailleurs 85% à vouloir qu’il soit précisé si les animaux d’élevage ont été traités aux hormones ou avec des antibiotiques.

Toutefois, les craintes sur les OGM semblent diminuer, 46% considérant qu’elles ne sont pas sûres contre 52% il y a deux ans.

Le sondage a été réalisé par téléphone début juillet auprès de 1024 personnes.

Source : AFP

Commentaires