Premier Forum sur le développement de l’agrotourisme au Québec

Montréal (Québec), 14 novembre 2008 – Les bureaux de l’Union des producteurs agricoles ont été l’hôte d’un événement couronné de succès, soit la tenue du tout premier Forum sur l’agrotourisme, une rencontre dont la préparation a nécessité près de deux ans de travail de la part de l’UPA et d’ATR associées du Québec. L’objectif poursuivi par ces deux acteurs importants du développement économique des régions : échanger sur le défi commun que représente le développement et la commercialisation de l’agrotourisme au Québec.

Un événement centré sur l’action

Déjà conscients du rôle majeur joué par l’agrotourisme dans l’industrietouristique d’ici, l’UPA et ATR associées souhaitaient que ce premier Forum,un événement qui a attiré des intervenants de toutes les régions, soitsolidement ancré dans la réalité et dans l’action, plutôt que de ne déboucherque sur de simples orientations. Les deux organismes estiment en effet queleurs membres éprouvent le même besoin d’échanger et de comprendre leursréalités respectives, ainsi que de collaborer à la mise en place d’initiativesoriginales qui permettraient de favoriser le développement concerté de cevolet important de l’industrie touristique.

Lors du Forum, nous avons constaté que l’agriculture et le tourisme sontde plus en plus liés dans l’esprit des Québécois, de même que dans l’offre del’industrie touristique. Il est donc d’autant plus important que les acteursde ces deux domaines poursuivent les échanges amorcés cette semaine et le faitque tous les participants aient trouvé le Forum très enrichissant ne peutd’ailleurs que nous encourager sur cette voie.

Une initiative novatrice

Le président d’ATR associées du Québec, M. Jocelyn Carrier, a pour sapart affirmé qu’en raison de son caractère innovateur, le Forum devait trouverun écho en région. « Au lendemain de cette première rencontre, notre objectifsera de concevoir une formule qui permette de reproduire le Forum dans toutesles régions du Québec. C’est une chose qui nous semble tout à fait naturelle,compte tenu que c’est dans ces régions qu’on peut vraiment mesurer la force duréseau des ATR », de commenter M. Carrier.

A ce titre, les organisateurs du Forum ont tenu à souligner quel’événement était destiné à s’inscrire dans la continuité des efforts faits enagrotourisme par le Groupe de concertation sur l’agrotourisme au Québec. « ATRassociées du Québec et l’UPA sont déjà activement impliquées au sein duGroupe, qui a pour mandat de promouvoir et de développer l’agrotourisme auQuébec. Nous croyons que le fait de tenir des discussions entre intervenantsde l’industrie touristique et producteurs agricoles ne peut que contribuer àcette promotion et à ce développement », de conclure Jocelyn Carrier.

Au sujet de l’Union des producteurs agricoles

L’Union des producteurs agricoles représente les quelque 43 000producteurs et productrices agricoles du Québec. Avec ses 155 syndicats debase, ses 16 fédérations régionales, ses 205 syndicats et 21 groupesspécialisés, l’UPA est en fait l’interlocutrice unique, la voix officielle quiparle au nom de tous les agriculteurs et agricultrices du Québec. L’UPA a pourmission principale de promouvoir, défendre et développer les intérêtsprofessionnels, économiques, sociaux et moraux des productrices et desproducteurs agricoles et forestiers du Québec, sans distinction de race, denationalité, de sexe, de langue et de croyance.

A propos d’ATR associées du Québec

ATR associées du Québec est une organisation sans but lucratif regroupant21 associations touristiques régionales (ATR). Elle représente les intérêtscollectifs des ATR tout en leur offrant différents services. De plus, ATRassociées du Québec assure la mise en oeuvre des programmes de signalisationtouristique à titre de mandataire du ministère du Tourisme et du ministère desTransports du Québec.

Interlocuteurs régionaux privilégiés en matière de tourisme auprès dugouvernement du Québec et du ministère du Tourisme, les associationstouristiques régionales sont des organismes privés sans but lucratif. Ellessont les maîtres d’oeuvre en matière de concertation régionale, d’accueil,d’information, de promotion, de développement et de signalisation touristiquesur leur territoire.

Les 21 ATR regroupent plus de 10 000 entreprises et organismes de tousles secteurs d’activités de l’industrie touristique : hébergement,restauration, attractions touristiques, centres de congrès, événementsculturels, etc. Elles contribuent au développement et à la mise en valeur del’industrie touristique québécoise au bénéfice de l’ensemble des régions duQuébec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires