Projet de plan conjoint dans la chèvre

Ville de Saint-Georges (Québec), 27 septembre 2000 – Après trois ans de réflexion, le Syndicat des producteurs de chèvres du Québec (SPCQ) présentera, très bientôt, aux producteurs caprins de toute la province un projet de plan conjoint adapté aux réalités des trois secteurs de production. Les quelque cent soixante-quinze producteurs de lait, de chèvres de boucherie et de fibre mohair seront donc appelés par voie de référendum à se prononcer, cet automne, sur sa mise en place.

Pour madame Marielle Laferrière, responsable du dossier à la Fédération de l’UPA de la Beauce, la mise en place d’un tel plan pourra favoriser l’établissement de nouvelles entreprises caprines en Beauce et consolider celles qui sont déjà impliquées. On en dénombre environ cinq actuellement dans la région. Elle rappelle que le principal objectif du plan consiste à développer, avec les partenaires de l’industrie, des relations d’affaires mieux encadrées et empreintes d’une vision d’avenir.

Pour le secteur laitier, le SPCQ devient l’agent de négociation de tous les producteurs de lait. Ce projet permettra d’établir les bases d’une première convention de mise en marché avec les acheteurs pouvant porter sur des modalités de mise en marché et des clauses qui constituent des minimums à respecter tant au niveau des prix que des quantités. Cette convention peut également contenir des modalités de livraison, de garanties de paiement, etc. Elle peut être assortie d’ententes individuelles liant le producteur à son acheteur. Pour les producteurs de chevreaux de boucherie et de fibre mohair, ce projet leur permettra, s’ils le désirent, de développer des initiatives en commun. Ce sera la responsabilité des producteurs de ces secteurs de définir leurs besoins spécifiques.

Le Syndicat vient d’obtenir l’aval de la Régie des marchés agricoles du Québec. Cette organisation gouvernementale a rendu sa décision, en août dernier, à la suite d’audiences publiques où producteurs et industriels ont témoigné favorablement à la mise en place d’un plan conjoint pour le secteur caprin. La Régie juge donc ce projet suffisamment porteur et crédible pour le soumettre en référendum aux producteurs caprins. La Régie est responsable du bon déroulement du scrutin et enverra prochainement aux producteurs visés la documentation appropriée sur les modalités de vote.

Pour toute information liée aux modalités de vote, veuillez contacter madame Marielle Laferrière au (418) 228-5588.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération de l’UPA de la Beauce

http://www.fortune1000.ca/upa/

Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ)

http://www.rmaaq.gouv.qc.ca/

Commentaires