Près de 600 000 $ pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean

Alma (Québec), 30 août 2002 – De passage au Saguenay–Lac-Saint-Jean, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, a annoncé des investissements de près de 600 000 $ pour treize entreprises de la région ce qui contribuera à la création ou la consolidation de soixante-treize emplois. Le ministre a également dressé le bilan des interventions du MAPAQ pour l’année 2001-2002 et visité quelques entreprises.

« L’agriculture et l’agroalimentaire en région : au cœur de la vie des Québécois et des Québécoises. Voilà le message que je suis venu livrer aujourd’hui à la population du Saguenay–Lac-Saint-Jean dans le cadre de cette tournée régionale », a déclaré M. Arseneau.

Ces investissements gouvernementaux proviennent du programme « Appui à la diversification et à la transformation en agriculture et en agroalimentaire dans les régions-ressources », lequel comprend deux volets, soit l’appui à la transformation et l’appui à la diversification.

Volet 1 : Appui à la transformation

Afin d’accroître la transformation agroalimentaire en région, de développer de produits de créneau ou de soutenir des activités complémentaires à l’agriculture, huit projets ont été retenus pour un montant total de plus de 500 000 $. Ces investissements favoriseront la création et la consolidation de soixante-sept emplois et permettront notamment la transformation de fruits de mer, de soya et de petits fruits.

Volet 2 : Appui à la diversification

Les objectifs de ce volet sont d’aider au développement de nouvelles productions, de productions en émergence ou de productions peu présentes dans la région. Ce volet vise également à soutenir l’adoption de nouvelles pratiques ou technologies agricoles adaptées au milieu. Quatre projets ont été retenus pour un montant total de plus de 82 000 $. Cela contribuera à la création et à la consolidation de six emplois. Ces investissements permettront notamment de soutenir des productions biologiques.

Bilan 2001-2002 : 3 millions pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean

Le ministre a profité de l’occasion pour dresser le bilan des interventions du ministère dans la région pour l’année 2001-2002. Ainsi, plus de 3 millions de dollars ont été accordés afin de développer davantage la diversité et la qualité de l’agriculture et de l’agroalimentaire au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Cette aide se répartit comme suit :

  • 1 613 585 $ pour le programme Prime-Vert afin de soutenir les efforts des producteurs en agroenvironnement
  • 840 029 $ pour le développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région
  • un montant additionnel de 547 800 $ pour la diversification et la transformation en agriculture et en agroalimentaire puisque le Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région-ressource.

    Le député de Roberval et adjoint parlementaire du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Benoît Laprise, s’est réjoui de ces annonces : « La réalisation de ces projets témoigne du dynamisme des hommes et des femmes de notre région et de la volonté du gouvernement du Québec de soutenir les initiatives régionales ».

    Outre l’annonce de ces importantes subventions, le ministre Arseneau a tenu à voir de plus près une des industries représentatives du Saguenay–Lac-Saint-Jean, soit celle du bleuet. Ainsi, il s’est rendu à la Bleuetière 2000 inc., actuellement en pleine récolte, de même qu’à l’Usine de congélation de bleuets de Saint-Bruno.

    « L’industrie agricole et agroalimentaire québécoise présente aujourd’hui une diversité et une vitalité extraordinaires qui ne cessent de croître. Engendrant d’importantes retombées économiques dans chacune des régions, le secteur permet aussi à des producteurs et à des artisans d’affirmer leur savoir-faire et de se dépasser », a affirmé le ministre.

    Rappelons que le secteur bioalimentaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean regroupe 14 500 emplois, ce qui représente 12 % des emplois totaux de la région, et génère un apport économique de 370 millions de dollars dans celle-ci. Les productions laitière et de bleuets y sont les plus importantes en termes de recettes agricoles.

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

    http://www.agr.gouv.qc.ca/

    Commentaires