Réaction du Groupe de CAIRNS face au projet de loi américain sur l’agriculture

Genève (Suisse), 15 mai 2002 – Dix-huit pays exportateurs de produits agricoles se sont élevés contre un nouveau texte américain susceptible selon eux de saper les tentatives visant à libéraliser le secteur agricole.

Dans un communiqué, le Groupe de Cairns -qui comprend l’Australie, le Canada, le Brésil et l’Afrique du Sud- a estimé que le programme de subventions pour l’industrie agricole américaine, auquel le texte est consacré, porterait un coup aux « agriculteurs du monde entier ».

« L’impact sera particulièrement néfaste pour les pays en développement (…) dont nombre comptent sur leur secteur agriculteur pour leur développement économique », a estimé le Groupe dans un communiqué.

Le texte, signé lundi dernier par le président George W. Bush, accroît les dépenses de près de 80% concernant les programmes existants et devrait entraîner un coût de quelque 190 milliards de dollars sur les dix prochaines années. En vertu de ce texte, les taux de subventions augmentent pour les producteurs de coton et de blé. En outre, des subventions seront de nouveau proposées aux producteurs de miel et de laine, et de nouveaux versements sont prévus, notamment pour l’industrie laitière.

Les Etats-Unis se présentaient auparavant comme les alliés du Groupe de Cairns en vue de faire baisser le niveau élevé des subventions agricoles accordées par l’Union européenne et des pays tels que le Japon, la Norvège, la Suisse et la Corée du Sud.

En novembre, les membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sont convenus de lancer de nouvelles négociations commerciales portant notamment sur la « réduction » de « toutes les formes de subventions à l’exportation » et sur la baisse sévère des subventions à l’échelle locale.

« Nous appelons les Etats-Unis à réaffirmer leur engagement » à « un programme ambitieux et global de libéralisation agricole et de réforme dans les négociations actuelles de l’OMC », a souligné le Groupe de Cairns dans son communiqué.

Outre l’Australie, le Canada, le Brésil et l’Afrique du Sud, le Groupe de Cairns comprend également dans ses rangs l’Argentine, la Bolivie, le Chili, la Colombie, le Costa-Rica, les îles Fidji, le Guatemala, l’Indonésie, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, le Paraguay, les Philippines, la Thaïlande et l’Uruguay. AP

Source : AP

Commentaires