Récolte réduite pour 2017

La saison en dents de scie qu’a offert Dame Nature cette année devrait se refléter sur les rendements. Le sondage mené auprès des producteurs par Farm Futures anticipe une réduction de la production de maïs de 10% en raison de moins grandes superficies et des rendements inférieurs à l’an dernier. La production totale pour le soya serait moins affectée, soit une réduction de 2%, mais seulement parce que les quantités de champs en soya effaceraient le rendement inférieur de 9% prévu cette année.

La production totale de maïs devrait s’élever à 13 618 milliards de boisseaux avec un rendement moyen de 163,5 boisseaux par acre. En 2016, la production s’est située à 15 148 milliards de boisseaux et un rendement record de 174,6 boisseaux par acre. Farm Futures indique qu’il s’agit d’une baisse de 3,4% du rendement alors que les superficies en maïs ont reculé de 4,3% comparativement à l’an dernier. Les régions les plus affectées se situent au nord-est. Dans le Dakota du Sud, le rendement estimé est de 108 bpa, alors qu’il était de 161 bpa en 2016. Le Missouri, l’Indiana et l’Ohio afficheraient aussi des rendements nettement moindres pour la saison 2017.

Pour le soya, le rendement anticipé est inscrit à 47,5 bpa contre 52,1 en 2016. La production totale serait pour sa part de 4 214 milliards de boisseaux par rapport aux 4 307 milliards de l’an dernier, une diminution malgré la hausse de 7% des superficies ensemencées en soya, pour un record en 2017 de 89,5 millions d’acres.

Le reste de la saison se jouera dans les prochaines semaines puisque le soya poursuivra des semaines cruciales de maturité alors que le maïs continuera sa croissance jusqu’aux premières gelées. Les météorologies aux États-Unis prévoient du temps plus frais du 10 au 16 août, ainsi que de la pluie pour de nombreux secteurs névralgiques au point de vue agricole.

Farm Furtures a recensé 1200 producteurs de 41 États différents du 17 juillet au 2 août.

Le département américain d’Agriculteur doit rendre son premier rapport sur les rendements prévus le 10 août prochain.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires