Recommandation d’augmentation du prix de vente des végétaux : 10 % et plus

Laval (Québec), 4 octobre 2000 – Réuni à l’invitation de HORTIPARC, un important groupe de producteurs de végétaux d’ornement ont résolu d’adopter unanimement une recommandation visant à majorer immédiatement de 10 % et plus le prix de vente des végétaux pour la prochaine saison.

Cette hausse vise à compenser partiellement l’augmentation des coûts de production reliée notamment à la flambée des prix du carburant.

L’industrie de l’horticulture ornementale est directement touchée au niveau des frais de chauffage des serres mais aussi par les nombreux dérivés du pétrole (plastique de serre, pots, caissettes). Il en coûtera 0,38 $ de plus que l’an dernier pour produire un poinsettia pour Noël 2000. Multipliez cet écart par la production de 50 000 pots et le producteur doit faire face à une facture additionnelle de 20 000 $.

Entre janvier 1999 et septembre 2000, le coût de l’huile à chauffage est passé de 0,16 $ à 0.48 $, une augmentation de 300 % en 20 mois. Le gaz naturel a augmenté de 0.11 $ à 0,19 $ le mètre cube, une augmentation de 75 % en 12 mois. Entre septembre 1999 et septembre 2000, le gaz propane est passé de 0,29 $ à 0,3880 $, une augmentation de 34 % en 12 mois.

Cette flambée des prix se traduit pour les producteurs horticoles par des déboursés sans précédent. Pour un producteur exploitant 240 000 pieds carrés de serres, c’est plus de 50 000 $ au seul chapitre des frais de chauffage.

HORTIPARC déplore l’immobilisme des gouvernements dans ce dossier qui profite directement à la concurrence étrangère.

Afin de maintenir la santé financière des entreprises à un niveau acceptable, HORTIPARC encourage ces dernières à se joindre au mouvement.

Commentaires