Rencontre du Conseil canadien des ministres des pêches et de l’aquaculture

Québec (Québec), 6 novembre 2007 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, a dirigé la délégation du Québec à la rencontre du Conseil canadien des ministres des pêches et de l’aquaculture (CCMPA) qui s’est tenue le 2 novembre dernier à Winnipeg, au Manitoba. Il a défendu les intérêts du secteur des pêches et de l’aquaculture commerciales du Québec, plus particulièrement les dossiers du loup-marin, de la certification et de l’écoétiquetage ainsi que celui de l’accord-cadre en aquaculture.

En ce qui concerne le dossier du loup-marin, le ministre Lessard s’est dit préoccupé par les interdictions des produits du phoque en Belgique et aux Pays-Bas et celles qui sont envisagées au sein de l’Union européenne. Il a indiqué à son homologue fédéral qu’il soutient ses démarches en vue de contester auprès de l’Organisation mondiale du commerce les mesures adoptées par les pays qui ont voté des lois ayant pour objet d’interdire les produits du phoque sur leur territoire. « Le Québec continuera de participer activement à la mise en ouvre de la stratégie de communication canadienne visant à rétablir les faits sur la chasse au phoque », a indiqué M. Lessard.

Par ailleurs, le ministre Lessard a donné son accord aux démarches du CCMPA concernant la certification et l’écoétiquetage. Il a ajouté qu’il participera activement aux travaux et aux consultations qui ont trait à ce sujet. « La certification écologique est une voie incontournable pour le développement de nouveaux marchés dans l’industrie des produits de la mer. L’industrie de la crevette du Québec a d’ailleurs entrepris les processus de certification du Marine Stewardship Council. J’encourage la formation du groupe de travail proposé par le Conseil canadien des ministres des pêches et de l’aquaculture », a-t-il indiqué.

Pour ce qui est de l’aquaculture, le ministre Lessard a rappelé qu’il est important que soit ratifié rapidement l’accord-cadre aquacole pour le plus grand bénéfice de cette industrie.

Enfin, en marge de la conférence, le ministre Lessard a pris part à une brève rencontre bilatérale avec le ministre des Pêches de Terre-Neuve-et-Labrador, M. Thomas Rideout, pour discuter de dossiers d’intérêt commun comme la chasse au phoque, la pêche à la crevette et les pratiques commerciales. Les deux ministres se sont entendus pour tenir une rencontre de travail et poursuivre leurs discussions en janvier 2008.

Rappelons que, dernièrement, le ministre Lessard a également tenu des rencontres de travail avec ses homologues du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse afin de discuter des enjeux qui intéressent l’industrie québécoise et d’une éventuelle stratégie commune de commercialisation.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires