Revenus et dépenses d’exploitation des fermes en 2003

Ottawa (Ontario), 3 décembre 2004 – Selon les dossiers fiscaux, les dépenses d’exploitation moyennes des exploitations agricoles ont crû à un rythme deux fois supérieur au taux de croissance des revenus d’exploitation en 2003, ayant entraîné les marges d’exploitation à leur plus bas niveau depuis au moins 1990.

Les revenus d’exploitation moyens des exploitations agricoles ont augmenté de 2,0 % en 2003 par rapport à 2002 pour se chiffrer à 202 022 $, tandis que les dépenses d’exploitation moyennes ont progressé de 5,0 % pour s’établir à 177 174 $.

Par conséquent, les marges d’exploitation ont régressé de 2,4 cents pour se fixer à 12,3 cents par dollar de revenu.

La progression des revenus d’exploitation moyens s’explique en partie par la croissance de 4,8 % des revenus moyens provenant des cultures. L’augmentation du secteur des cultures était largement attribuable aux accroissements des ventes de deux produits, soit les fruits (+17,2 %) et les légumes (+14,8 %). Les ventes de céréales et d’oléagineux ont augmenté en moyenne de 4,5 %, en partie le résultat d’une augmentation de 31,5 % des ventes de soya.

Les revenus totaux moyens provenant du bétail ont accusé un recul de 3,8 % en 2003. Les revenus moyens provenant des bovins ont subi une baisse de 13,9 %, principalement en raison de l’embargo sur les exportations de boeuf à la suite de la découverte d’un seul cas d’encéphalopathie bovine spongiforme (EBS) le 20 mai 2003. Les revenus moyens des autres catégories de bétail étaient, pour la plupart, en hausse.

Les paiements de programme et les produits d’assurance moyens ont grimpé de 36,8 %, Ces revenus ont représenté 9,1 % de l’ensemble des revenus d’exploitation moyens en 2003, soit la part la plus élevée depuis 1992.

L’augmentation des dépenses d’exploitation moyennes en 2003 était principalement attribuable à l’accroissement des dépenses pour les cultures (+11,4 %), notamment à la hausse de 15,4 % du coût des engrais. En outre, les coûts pour le combustible de chauffage se sont accrus de 31,8 % et les frais d’assurance, de 15,6 %.

Les dépenses pour les animaux ont reculé de 2,6 % en 2003, les achats de bovins ayant diminué de 12,2 %.

Seulement 3 des 11 principaux types de fermes ont connu des augmentations de leurs marges d’exploitation moyennes en 2003. Le seul type de ferme à avoir enregistré une marge d’exploitation moyenne supérieure à 20 cents était les fermes laitières, leur marge d’exploitation s’étant élevée à 23,1 cents par dollar de revenu, en baisse de 0,3 cent par rapport à 2002.

Les fermes productrices de céréales et d’oléagineux occupaient le deuxième rang, leur marge s’étant établie à 19,2 cents par dollar de revenu, en baisse de 4,7 cents par rapport à 2002. Il s’agit de la diminution la plus marquée parmi tous les types de fermes. La marge d’exploitation moyenne des fermes d’élevage de bovins et des parcs d’engraissement a accusé un recul de 4,0 cents.

Selon les chiffres de ventes, les fermes dont les revenus d’exploitation se situaient entre 250 000 $ et 499 999 $ ont obtenu les marges d’exploitation les plus élevées, soit de 18,2 cents, en baisse de 1,9 cent par rapport à 2002. Les fermes dont les revenus d’exploitation se situaient entre 100 000 $ et 249 999 $ ont rapporté des marges d’exploitation de 17,6 cents, en baisse de 3,6 cents.

Les revenus d’exploitation moyens des exploitations agricoles ayant des revenus inférieurs à 250 000 $ ont diminué, tandis qu’ils ont augmenté pour les fermes ayant des revenus d’exploitation de 250 000 $ et plus.

Revenus et dépenses d’exploitation moyens par ferme et marges d’exploitation 2003 (données provisoires)
 20022003Variation annuelle
Revenus d’exploitation moyensDépenses d’exploitation moyennesMarges d’exploitation1Revenus d’exploitation moyensDépenses d’exploitation moyennesMarges d’exploitation1Revenus d’exploitation moyensDépenses d’exploitation moyennes
 en dollarsen centsen dollarsen cents%
Ensemble des fermes197 973168 78214,7202 022177 17412,32,05,0
Céréales et oléagineux131 10199 79723,9136 446110 18819,24,110,4
Pommes de terre620 119500 43219,3626 530517 49017,41,03,4
Autres légumes et melons292 599248 23615,2304 425257 39215,44,03,7
Fruits et noix142 574124 01613,0159 906136 37314,712,210,0
Serres, pépinières et floriculture683 850616 0319,9691 217624 8789,61,11,4
Autres cultures97 55578 46919,696 84381 74015,6-0,74,2
Bovins et parcs d’engraissement181 414166 6748,1173 734166 6494,1-4,20,0
Produits laitiers299 244229 24523,4318 368244 67123,16,46,7
Porcs671 048627 0516,6741 555712 5343,910,513,6
Volailles et oeufs722 515641 25611,2721 508640 24511,3-0,1-0,2
Autres animaux102 12697 6894,3102 52598 4414,00,40,8
1.La marge d’exploitation est définie comme étant un dollar moins les dépenses d’exploitation (avant la déduction pour amortissement) pour chaque dollar de revenu.

Nota : Le but de la diffusion d’aujourd’hui est de donner aux Canadiens une vue d’ensemble des données fiscales agricoles provisoires de 2003. Les données présentées comprennent la variation par rapport à 2002 des revenus, des dépenses et des marges d’exploitation selon le type de ferme et la catégorie de revenus. Même si les estimations définitives ne seront disponibles qu’à la fin du premier trimestre de 2005, les estimations provisoires publiées aujourd’hui permettent de brosser un premier portrait des exploitations agricoles canadiennes en 2003.

Les présentes estimations englobent les exploitations agricoles non constituées en société dont les revenus d’exploitation bruts sont de 10 000 $ et plus. Elles comprennent également les exploitations agricoles constituées en société dont les ventes de produits agricoles sont de 25 000 $ et plus, et dont 50 % ou plus des ventes proviennent d’activités agricoles. Les estimations de ce communiqué ne comprennent pas les organisations communautaires agricoles, telles les colonies huttérites. La marge d’exploitation est définie comme étant un dollar moins les dépenses d’exploitation (avant déduction pour l’amortissement) pour chaque dollar de revenu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires