Revenus et dépenses d’exploitation des fermes en 2004

Ottawa (Ontario), 30 novembre 2005 – Selon les dossiers fiscaux, les marges d’exploitation moyennes des fermes canadiennes ont augmenté en 2004, sous l’effet de l’accroissement des revenus provenant des cultures et des porcs.

Les revenus d’exploitation moyens des fermes ont augmenté de 3,4 % en 2004 pour se chiffrer à 209 519 $, en hausse de 13,0 % (en dollars courants) par rapport à la moyenne quinquennale précédente de 1999 à 2003. Les dépenses d’exploitation moyennes, quant à elles, ont progressé de 1,8 % pour s’établir à 181 218 $.

Par conséquent, les marges d’exploitation se sont accrues de 1,4 cent pour atteindre 13,5 cents par dollar de revenu, soit juste au-dessous de la moyenne quinquennale précédente.

L’augmentation des revenus d’exploitation moyens était encore une fois surtout attribuable à la croissance des revenus moyens provenant des cultures. Pour la seconde année consécutive, les revenus moyens provenant des cultures ont progressé d’environ 6 %. Les revenus des céréales et des oléagineux ont crû de 7,4 %, ce qui s’explique en partie par l’accroissement des revenus moyens tirés du canola (+23,4 %) et de l’orge (+14,1 %). La hausse des ventes de fruits (+18,6 %) et de légumes (+12,3 %) a également joué un rôle important. En réalité, les revenus moyens tirés des produits horticoles, qui comprennent les fruits, les légumes et les produits de serre, de pépinière et de floriculture, n’ont cessé de croître durant les trois dernières années et, en 2004, ils dépassaient de presque 30 % le niveau observé en 2001.

Les revenus moyens provenant des bovins ont subi une baisse en 2004, principalement à cause de l’interdiction liée au commerce du boeuf aux États-Unis, qui s’est poursuivie tout au long de l’année. En même temps, les revenus tirés des porcs ont augmenté de 23,1 %. En fait, les revenus moyens des porcs ont plus que doublé au cours des cinq dernières années.

Les revenus des produits laitiers ont crû de 6,4 % en 2004 et, malgré l’épidémie de la grippe aviaire en Colombie-Britannique, les revenus de la volaille ont augmenté de 8,8 %. Les revenus moyens provenant des produits assujettis à la gestion de l’offre ont crû de façon continue durant les cinq dernières années, ayant affiché une hausse de 45,6 % depuis 1999.

Les paiements de programme et les produits d’assurance moyens ont grimpé de 10,1 % en 2004. Ces revenus ont représenté 9,5 % des revenus d’exploitation moyens, la part la plus élevée depuis le début des années 1990.

L’accroissement des dépenses d’exploitation était surtout attribuable à la hausse de 8,7 % des dépenses au chapitre des machines, principalement sous l’influence d’une augmentation de 12,9 % des dépenses pour le carburant. En outre, les dépenses pour les cultures se sont accrues de 4,9 %, les coûts des pesticides ayant augmenté de 6,7 %.

Les dépenses pour les animaux ont reculé de 6,6 % en 2004, en partie en raison de la diminution de 23,3 % des achats de bovins. Les achats de porcs ont toutefois augmenté de 18,7 %.

Les dépenses de commercialisation ont affiché une hausse marquée de 17,5 % par rapport à 2003. Les dépenses relatives aux loyers, aux salaires, au travail à forfait et à la location de machines ont aussi augmenté de façon remarquable.

Six des 11 principaux types de fermes ont connu des augmentations de leurs marges d’exploitation en 2004. Les fermes laitières ont été le seul type de ferme à enregistrer une marge d’exploitation supérieure à 20 cents, leur marge d’exploitation moyenne s’étant élevée à 23,0 cents par dollar de revenu, en hausse de 0,1 cent par rapport à 2003. Les fermes productrices de céréales et d’oléagineux occupaient le deuxième rang, leur marge s’étant établie à 17,9 cents, en baisse de 1,1 cent. La marge d’exploitation des fermes productrices de pommes de terre a accusé un recul de 4,0 cents, ce qui correspond à la diminution la plus forte en 2004. Les fermes d’élevage de bovins de boucherie et les fermes porcines ont enregistré les augmentations les plus importantes, soit de 4,1 cents et de 3,7 cents respectivement.

Selon les chiffres de ventes, toutes les catégories de revenu ont affiché une hausse des marges d’exploitation. Les fermes dont les revenus d’exploitation se situaient entre 250 000 $ et 499 999 $ ont obtenu les marges d’exploitation les plus élevées, soit 18,6 cents par dollar de revenu, en hausse de 0,5 cent par rapport à 2003. Les fermes dont les revenus d’exploitation se situaient entre 50 000 $ et 99 999 $ ont affiché l’augmentation des marges d’exploitation la plus élevée, celles-ci étant passées de 10,7 cents par dollar de revenu en 2003 à 13,3 cents en 2004.

En 2004, les fermes ayant des revenus d’exploitation inférieurs à 250 000 $ ont obtenu 27,1 % du total des revenus d’exploitation. Dix ans auparavant, ces fermes avaient réalisé 50,4 % du total des revenus d’exploitation, ce qui correspond à une baisse de plus de 2 points de pourcentage en moyenne par an.

Nota : Les estimations fiscales provisoires diffusées aujourd’hui visent à présenter les revenus d’exploitation moyens et les dépenses d’exploitation moyennes pour le secteur agricole et selon le type de ferme. Ces estimations viennent compléter les données agrégées sur le secteur agricole publiées dans Le Quotidien le 25 novembre 2005 (voir le communiqué «Revenu agricole net, 2004»).

Les présentes estimations englobent les exploitations agricoles non constituées en société dont les revenus d’exploitation bruts sont de 10 000 $ et plus. Elles comprennent également les exploitations agricoles constituées en société dont les ventes de produits agricoles sont de 25 000 $ et plus, et dont 50 % ou plus des ventes proviennent d’activités agricoles. Les estimations de ce communiqué ne comprennent pas les organisations communautaires agricoles, telles les colonies huttérites. La marge d’exploitation est définie comme étant un dollar moins les dépenses d’exploitation (avant déduction pour l’amortissement) pour chaque dollar de revenu.

Revenus et dépenses d’exploitation moyens par ferme et marges d’exploitation

2004 (données provisoires)

 200320042003 à 2004
 Revenus d’exploitation moyensDépenses d’exploitation moyennesMarges d’exploitation1Revenus d’exploitation moyensDépenses d’exploitation moyennesMarges d’exploitation1Revenus d’exploitation moyensDépenses d’exploitation moyennes
 dollarscentsdollarscentsvar. annuelle en %
Ensemble des fermes202 562178 06512,1209 519181 21813,53,41,8
Céréales et oléagineux136 855110 76019,1141 647116 26217,93,55,0
Pommes de terre596 629493 98417,2660 177573 25913,210,716,0
Autres légumes et melons285 750243 85414,7318 773277 63812,911,613,9
Fruits et noix154 587132 88314,0172 136150 70812,411,413,4
Serres, pépinières et floriculture729 604661 8559,3775 840702 4459,56,36,1
Autres cultures95 81081 04915,493 53077 36517,3-2,4-4,5
Bovins et parcs d’engraissement170 318163 6493,9159 094146 3608,0-6,6-10,6
Produits laitiers322 523248 73822,9343 397264 38223,06,56,3
Porcs740 756713 4633,7860 907797 0577,416,211,7
Volailles et oeufs743 863663 57910,8827 084718 02113,211,28,2
Autres animaux104 779100 7313,999 27996 2063,1-5,2-4,5
1.Définies comme étant un dollar moins les dépenses d’exploitation (avant la déduction pour amortissement) pour chaque dollar de revenu.

Pour obtenir des données personnalisées, communiquez avec les Services à la clientèle au (613) 951-5027 ou composez sans frais le 1 800 465-1991. Pour plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Daniel Michaud au (613) 951-0701, Division de l’agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires