Revenus et dépenses d’exploitation des fermes en 2005

Ottawa (Ontario), 6 décembre 2006 – Selon les dossiers fiscaux, les revenus d’exploitation moyens des fermes ont augmenté de 8,3 % en 2005 comparativement à 2004 pour se chiffrer à 221 211 $, en hausse de 13,7 % (en dollars courants) par rapport à la moyenne quinquennale précédente de 2000 à 2004. Les dépenses d’exploitation moyennes ont, quant à elles, progressé de 8,4 % pour s’établir à 191 905 $.

Par conséquent, les marges d’exploitation ont diminué de 0,2 cent par rapport à 2004 pour se fixer à 13,2 cents par dollar de revenu. Il s’agit d’une baisse de 0,5 cent par rapport à la moyenne quinquennale précédente.

L’augmentation des revenus d’exploitation moyens a été surtout attribuable à la croissance des revenus moyens provenant du bétail (+14,3 %). Les revenus moyens tirés des bovins se sont accrus de 25,1 % comparativement à 2004, ce qui s’explique principalement par la réouverture de la frontière américaine aux exportations de bovins vivants le 18 juillet 2005.

Les revenus moyens des céréales et des oléagineux ont régressé de 3,4 % par rapport à 2004, malgré une augmentation de 23,7 % des revenus provenant du soya. Les revenus moyens tirés des ventes de maïs, d’orge et de blé ont connu une baisse marquée, les prix de ces cultures ayant chuté considérablement.

En 2005, les revenus moyens des produits laitiers ont progressé de 7,6 %, et les revenus moyens de la volaille et des oeufs ont augmenté de 6,9 % comparativement à 2004. De plus, les revenus moyens provenant de ces produits assujettis à la gestion de l’offre ont crû de façon continue au cours des cinq dernières années, exhibant une hausse de 22 % par rapport à la moyenne quinquennale précédente.

L’accroissement des dépenses d’exploitation moyennes en 2005 a été surtout attribuable à la hausse de 11,6 % des dépenses pour le bétail, plus particulièrement à une augmentation de 31,5 % des achats de bovins. Entre-temps, les frais vétérinaires ont crû de 9,3 %.

Les dépenses moyennes au chapitre des machines ont progressé de 12,4 % en 2005, stimulées par un bond de 22,6 % des dépenses pour le carburant. Les dépenses moyennes pour les cultures se sont également accrues (+4,2 %), les coûts des fertilisants ayant monté de 5,5 %.

Les dépenses moyennes de commercialisation ont affiché une hausse marquée de 18,7 % par rapport à 2004. Les dépenses relatives aux loyers, au chauffage, au travail à forfait et à la location de machines ont aussi augmenté de façon remarquable.

Parmi les 11 principaux types de fermes, 7 ont connu des croissances de leurs marges d’exploitation en 2005. Les fermes laitières canadiennes ont été le seul type de ferme à enregistrer une marge d’exploitation supérieure à 20 cents, leur marge d’exploitation moyenne s’étant élevée à 25,0 cents par dollar de revenu, en hausse de 2,0 cents par rapport à 2004. La marge d’exploitation des fermes productrices de céréales et d’oléagineux a accusé un recul de 2,3 cents, ce qui représente la diminution la plus forte en 2005. Les fermes productrices de pommes de terre (+4,1 cents) ont enregistré l’augmentation la plus importante par rapport à 2004.

Selon les chiffres de ventes, toutes les catégories de revenus ont affiché une hausse des marges d’exploitation. Les fermes dont les revenus d’exploitation se situaient entre 250 000 $ et 499 999 $ ont obtenu les marges d’exploitation les plus élevées, estimées à 18,6 cents par dollar de revenu, en hausse de 0,1 cent par rapport à 2004.

Nota : Les présentes estimations englobent les exploitations agricoles non constituées en société dont les revenus d’exploitation bruts sont de 10 000 $ et plus. Elles comprennent également les exploitations agricoles constituées en société dont les ventes de produits agricoles sont de 25 000 $ et plus, et dont 50 % ou plus des ventes proviennent d’activités agricoles. Les estimations de ce communiqué ne comprennent pas les organisations communautaires agricoles, telles les colonies huttérites. La marge d’exploitation est définie comme étant un dollar moins les dépenses d’exploitation (avant déduction pour l’amortissement) pour chaque dollar de revenu.

Revenus et dépenses d’exploitation moyens par ferme et marges d’exploitation1
 2004r2005pVariation annuelle
 Revenus d’exploitation moyensDépenses d’exploitation moyennesMarges d’exploitation2Revenus d’exploitation moyensDépenses d’exploitation moyennesMarges d’exploitation2Revenus d’exploitation moyensDépenses d’exploitation moyennes
 en dollarsen centsen dollarsen centsen %
Ensemble des fermes204 322177 02913,4221 211191 90513,28,38,4
Céréales et oléagineux140 227115 39317,7150 636127 36915,47,410,4
Pommes de terre617 809541 00512,4746 060623 19416,520,815,2
Autres légumes et melons307 043269 45912,2340 767293 87313,811,09,1
Fruits et noix160 337139 35913,1179 648159 54711,212,014,5
Serres, pépinières et floriculture721 572657 1128,9746 796674 7909,63,52,7
Autres cultures91 80576 02617,292 54277 15116,60,81,5
Bovins et parcs d’engraissement155 663143 3827,9169 967158 6296,79,210,6
Produits laitiers340 168262 05123,0379 343284 60725,011,58,6
Porcs829 038766 8517,5943 158842 42210,713,89,9
Volailles et oeufs804 425701 63812,8832 090706 30715,13,40,7
Autres animaux98 13295 7272,5102 34698 7223,54,33,1
rrévisé
pprovisoire
1.Les estimations de ce communiqué ne comprennent pas les organisations communautaires agricoles, telles les colonies huttérites.
2.Une marge d’exploitation est définie comme étant un dollar moins les dépenses d’exploitation (avant la déduction pour amortissement) pour chaque dollar de revenu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires