Revue des céréales et des graines oléagineuses en novembre 2002

Ottawa (Ontario), 27 janvier 2003 – En décembre, les prix à terme à échéance la plus proche du soja et du maïs à Chicago ont baissé de 0,05 $ à 0,10 $ le boisseau. Archer Daniels Midland a réduit ses taux de broyage du soja aux États-Unis en raison des marges de broyage médiocres et a poursuivi le déménagement d’une partie de ses opérations de broyage en Chine. Toutefois, la prévision d’une autre récolte record de soja en Amérique du Sud est le facteur qui a eu l’effet le plus négatif sur le marché. La vigueur des exportations de soja vers la Chine a limité la baisse du prix. Les prix à terme du maïs ont subi une pression à la baisse en raison de la faiblesse persistante des exportations, de la nouvelle qu’une livraison effectuée au Japon était contaminée par StarLink et de la faible possibilité qu’une augmentation de la demande fourragère intérieure puisse contrebalancer le relâchement de la demande extraterritoriale.

Les prix du soja ont entraîné à la baisse les prix à terme du canola à Winnipeg. Les prix à terme de mars du canola ont baissé de plus de 20 $ la tonne métrique au cours du mois, en raison de la demande limitée d’autres pays que le Japon, de la croissance des livraisons des agriculteurs et de l’importance des stocks commerciaux. L’absence d’une nouvelle demande commerciale a fait baisser les prix à terme des graines de lin d’environ 20 $ la tonne.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada

http://www.statcan.ca/

Commentaires