Revue des céréales et des graines oléagineuses : septembre 2002

Ottawa (Ontario), 27 novembre 2002 – Les prix à terme du maïs de Chicago ont baissé vers la fin d’octobre. Une diminution de la demande d’exportation, les estimations de l’offre et de la demande un peu à la baisse, produites par le United States Department of Agriculture, et les attentes commerciales selon lesquelles la production augmenterait en novembre ont fait pression sur les prix.

Les prix à terme du soya ont fait meilleure figure puisqu’ils étaient soutenus par des concassages et des ventes d’exportation à l’Asie avantageux, de même que par le mauvais temps qui a nui à la plantation au Brésil, le deuxième pays producteur de soya en importance après les États-Unis. Les prix à terme du soya ont été maintenus grâce à la vaste plantation en Amérique du Sud et aux prévisions privées de production record au Brésil.

Les prix à terme du canola de Winnipeg se sont redressés, les estimations de la culture de canola australienne ayant été réduites et la décision de ne pas récolter une partie de la culture canadienne ayant été prise. Les prix à terme des graines de lin ont suivi la tendance à la hausse du canola, augmentant de 20 $ au cours du mois. Il y a eu peu de mouvements au pays puisque les producteurs étaient certains que les Européens finiraient par reprendre leur place sur le marché.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada

http://www.statcan.ca/

Commentaires