Richard Legendre propose un véritable partenariat avec les agriculteurs

Saint-Hyacinthe (Québec), 29 septembre 2005 – Le candidat à la direction du Parti Québécois, monsieur Richard Legendre, rencontrait le monde agricole pour l’entretenir de sa vision de l’agriculture. Richard Legendreétait accompagné de Léandre Dion, député de Saint-Hyacinthe, dans latechnopole agroalimentaire. « J’entends travailler avec les agriculteurs pouren faire des partenaires dans le développement durable », a fait savoirRichard Legendre.

Richard Legendre a fait part de ses priorités en agriculture, faisantsuite au débat de la course à la chefferie qui s’est déroulée hier à Montréalet qui portait sur le développement durable et l’économie. « Depuis des années,les agriculteurs ont fait beaucoup pour protéger l’environnement. Il faut lereconnaître. Cependant, avec eux, je suis conscient qu’il faut fairedavantage. C’est donc avec eux que je veux privilégier le développementdurable en agriculture. Une agriculture qui maximise la qualité et laproductivité des sols à long terme, de même que la qualité de nos cours d’eauet de la nappe phréatique. A cette fin, je m’engage à accompagner lesproducteurs agricoles dans la poursuite de cet objectif, de telle sorte qu’ilsne soient pas seuls à assumer les coûts de cette transformation », a ditM. Legendre.

Par ailleurs, M. Legendre a tenu a réitérer que son intervention au coursdu débat de la couse à la chefferie qui se tenait à Montréal hier ne visaitpas la décision du gouvernement quant au moratoire sur la production porcine.« Tel que je le précisais, il s’agissait de questionner M. Boisclair quant àson approche avec la clientèle des agriculteurs et les mesures concrètes qu’ilsouhaitait mettre en place en matière d’agriculture et de développementdurable. A titre de chef du Parti Québécois et de chef du gouvernement, jecrois essentiel de travailler en partenariat avec les différentes clientèleset dans le respect des gens ».

Quant à ses priorités en agriculture : « Tout d’abord, je veux mettre uneattention particulière sur le système de gestion de l’offre et je vais toutmettre en oeuvre dans le cadre d’un Québec souverrain pour défendre ce systèmeauprès de l’Organisation mondiale du commerce », a déclaré Richard Legendre.

« De plus, parce qu’il faut protéger l’accès aux marchés pour nos produitsagricoles, je m’engage à réviser nos politiques d’aide à l’agriculture pournous assurer que nos producteurs agricoles seront sur un pied d’égalité avecleurs compétiteurs américains et européens. » a poursuivi le candidat.

Par ailleurs, monsieur Legendre est préoccupé par la rentabilité desfermes à dimension humaine. « Je crois nécessaire que l’Etat du Québec orienteses politiques agricoles vers le maintien et le développement des fermes àdimension familiale. En ce sens, je m’engage à réviser l’ensemble despolitiques agricoles du ministère, afin qu’elles privilégient cet objectif », aconclu le candidat.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Parti québécois
http://partiquebecois.org/

Commentaires