Semaine de la protection des rives et de l’eau

Longueuil (Québec), 7 septembre 2001 – Du 9 au 15 septembre prochains se tiendra la 1re édition de la Semaine de la protection des rives et de l’eau en agriculture. Les producteurs et productrices agricoles de toutes les régions du Québec pourront, à cette occasion, assister à de nombreuses activités portant notamment sur la protection des bandes riveraines, sur l’érosion des sols et sur le retrait des animaux des cours d’eau.

En effet, sous la gouverne des agents en agroenvironnement en poste dans les différentes fédérations régionales de l’UPA, près de 40 activités, allant de conférences avec des experts jusqu’à des démonstrations dans les champs, seront organisées partout à travers le Québec durant cette semaine.

Pour Laurent Pellerin, président de l’Union des producteurs agricole (UPA), ces activités de sensibilisation et d’information représenteront « une belle opportunité pour les producteurs et productrices agricoles afin d’en connaître un peu plus sur les moyens et pratiques à mettre de l’avant pour protéger davantage cette ressource si précieuse et nécessaire qu’est l’eau. »

On sait que depuis plusieurs années, l’UPA encourage les producteurs et productrices agricoles à modifier ou à adopter des pratiques agricoles qui ont pour but de réduire les impacts sur la qualité de l’environnement. Dans cette optique, l’UPA a lancé en octobre 1998 une vaste Stratégie agroenvironnementale, en partenariat avec toutes les fédérations et syndicats affiliés à l’Union. Ainsi, après la réalisation du portrait agroenvironnemental, dévoilé en décembre 1999 et auquel ont participé plus de 18 000 fermes du Québec, la classe agricole s’est résolument engagée dans la voie d’une prise en charge des enjeux environnementaux en agriculture avec son Cadre d’intervention provincial en agroenvironnement, dévoilé en décembre dernier.

La Semaine de la protection des rives et de l’eau en agriculture s’inscrit dans cette démarche collective qui interpelle individuellement l’ensemble des producteurs et productrices chez eux. « Si chacun et chacune d’entre nous mettons l’épaule à la roue, nous pourrons ensemble intégrer des pratiques reconnues comme ” durables ” et qui sont à même de garantir la pérennité de nos terres », renchérit M. Pellerin.

Notons que la Semaine de la protection des rives et de l’eau en agriculture est organisée conjointement par l’Union des producteurs agricoles et le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ)

http://www.cdaq.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires