Semis 2012 largement en avance

La saison des semis tire à sa fin. Quel contraste avec l’an dernier! Selon les premières statistiques disponibles sur les cultures au Québec, les semis de 2012 se seront réalisés avec plus d’une semaine d’avance.

Les données de l’Institut de la statistique révèlent que dans la plupart des régions du Québec, les semis ont été complétés « en avance de plus d’une semaine ». Seule l’Abitibi-Témiscamingue fait bande à part, avec des semis de céréales « en retard de quelques jours à une semaine ».

Pour le maïs-grain, toutes les régions ont été en avance de plus d’une semaine, à l’exception de la Mauricie, du secteur de Saint-Hyacinthe et de l’Outaouais, où l’avance était de moins d’une semaine. En date du 22 mai, les ensemencements étaient complétés dans une proportion de 75 à 100 %, la Mauricie étant la région où il restait le plus de maïs à semer.

L’avance est moins spectaculaire dans les ensemencements de soya, même si plusieurs régions ont pris plus de sept jours d’avance, comme le Centre-du-Québec, Chaudières-Appalaches, l’Estrie et l’ouest de la Montérégie. En date du 22 mai, l’avancement des semis de soya variait entre 40 et 100 %.

Sans surprise, le blé, l’orge et l’avoine ont été semés avec plus d’une semaine d’avance dans presque toutes les régions du Québec.

Ces statistiques révèlent aussi que mardi la semaine dernière, certains producteurs de la Montérégie (secteur Saint-Jean-sur-Richelieu) avaient déjà réalisé une première coupe de foin.

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires