SIMA 2009 – Le plein d’innovations et d’animations pour un salon plus que jamais conjugué à l’international!

Paris (France), décembre 2008 – La 73ème édition du SIMA, Mondial des fournisseurs de l’Agriculture et de l’Élevage, se tiendra du 22 au 26 février 2009 au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. A trois mois de l’ouverture, voici une présentation du salon et des principales évolutions à retenir.

1. Une salon professionnel pour un visitorat de qualité
L’édition 2009 est organisée par Exposima incluant EXPOSIUM et AXEMA, l’union des syndicats professionnels qui regroupe le SYGMA (Syndicat Général des constructeurs de tracteurs et Machines Agricoles), le SECIMA (Syndicat des Entreprises de Commerce International de Matériels Agricoles) et le SNCVA (Syndicat National des Constructeurs de Véhicules Agricoles et matériels connexes).

Evénement majeur de la filière agricole et exclusivement professionnel, le SIMA répond aux attentes de ses visiteurs, agriculteurs, éleveurs, entrepreneurs de travaux agricoles et forestiers, distributeurs, importateurs et professionnels de la filière.

Cette année le salon accueillera sur les 8 halls du Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte plus de 1 300 exposants dont 50% d’internationaux venant de 40 pays. A chaque édition, le SIMA voit sa surface d’exposition progresser. Ainsi en 2009, le salon ouvre un nouveau hall, le hall 7.

Pour cette édition, le SIMA attend un visiterai encore plus qualitatif afin de poursuivre sur la tendance 2007. De fait, sur les 213 761 entrées professionnelles de l’édition 2007, rappelons 3 chiffres clés :

  • 25 % d’internationaux en provenance de 107 pays
  • 50% des visiteurs exploitants ont des exploitations de plus de 100 ha ce qui représente un excellent taux de pénétration
  • 37% des visiteurs étaient des distributeurs, concessionnaires, importateurs de matériels…

2. Une offre complète
Le SIMA est le seul rendez-vous mondial regroupant les filières grandes cultures, élevage bovin, entretien rural et forestier, énergies renouvelables. Il permet aux visiteurs, quels que soient leurs métiers, préoccupations et besoins de trouver le service, le conseil, le matériel ou la réponse adapté.

Toutes les grandes marques mondiales sont présentes et de nombreux constructeurs, issus de PME, de toutes tailles et origines complètent cette offre.

La répartition des secteurs dans les différents halls est la suivante :

  • halls 1,2 et une partie du 3 : SIMAGENA (pôle élevage du SIMA) et le matériel lié à l’élevage,
  • halls 3 et 4 : transport, stockage et manutention,
  • halls 5a, sb et 6 : tracteurs, matériels pour grandes cultures, cultures spécialisées (pommes de terre, betteraves…), légumes et fruits, irrigation…
  • hall 7 : Espaces (tAgriculture & énergies) et (tEntretien de l’espace rural et secteur forestiers

SIMAGENA: l’offre génétique de haut niveau
Le SIMAGENA est un rendez-vous exceptionnel pour les éleveurs qui souhaitent valoriser leur élevage au plan international car il présente une offre de haut niveau en génétique bovine complétée par tous les équipements et services spécifiques à l’élevage.

Pour 2009, le SIMAGENA attend près de 220 éleveurs sélectionneurs et une présentation qualitative et performante de bovins répartis en 8 races laitières (Holstein – Pie Rouge – Montbéliarde – Brune – Brown-swiss – Ayrshire – Normande – Jersey) et 5 races allaitasses (Charolaise – Limousine – Blonde d’Aquitaine – Aubrac – Salers). A noter aussi la présence d’une centaine de moutons des races Ile de France, surfils….

Durant les 5 jours, plus d’une douzaine de juges internationaux se relaieront sur le Ring lors de nombreux opens shows et ventes aux enchères.

Par ailleurs, le SIMA reconduit le Challenge Qualité Elevage 2009 qui récompense les éleveurs français sur leurs bonnes pratiques. Les lauréats se verront remettre leur prix sur le ring du SIMAGENA le lundi 23 février à llh.

Des espaces thématiques et des animations variées
Pour renforcer la visibilité de certains secteurs, le SIMA développe des espaces spécifiques. Le visiteur peut ainsi découvrir :

  • Espace Bonnes Pratiques dans le hall sa : il regroupe 17 organisations agricoles françaises. Sur 400 m , les visiteurs pourront recueillir toutes les informations nécessaires concernant cette thématique. Chaque jour, des micro-conférences (15 à 20 min.) permettront d’aborder un très large éventail de thématiques. Cet espace inclut un parcours des bonnes pratiques et une librairie très importante.
  • l’Espace Eau et Irrigation dans le hall sa : il accueille plus de 45 organismes et exposants d’une dizaine de nationalités. Cet espace connaît un bel accroissement cette année, en phase avec les préoccupations de gestion de la ressource en eau.
  • L’Espace Agriculture & Energies dans le hall 7 : il est entièrement dédié aux énergies renouvelables et présente une offre complète de fabricants, agences de conseils, services, organismes de financement. Des ateliers thématiques (en français et anglais – de 30 minutes) sont programmés durant les 5 jours pour aborder des sujets variés avec une double vision expert/utilisateur. Pour parfaire le recueil des connaissances, le SIMA met en place, au départ du salon, des visites d’exploitations ayant intégré avec succès les énergies renouvelables.

Carrefour de rencontres important, le SIMA accueille diverses conférences organisées portant sur des thèmes d’actualités :

  • Arvalis Institut du Végétal propose deux colloques. Le premier : des témoignages concrets sur la place des plantes à biomasse dans le secteur agricole actuel et à venir, le second : un point sur la télédétection pour l’agriculture et plus précisément sur les domaines d’application de ces nouvelles technologies et développera les services et débouchés possibles à travers l’exemple de Farmstar.
  • L’AFJA (Amicale Française des journalistes Agricoles) aborde quant à elle les besoins des entrepreneurs européens de travaux agricoles en terme d’équipements.
  • L’Institut de l’élevage présente en direct du Ring SIMAGENA une conférence sur les robots de traite.
  • L’INRA aborde la thématique du machinisme et ses impacts sur les sols.
  • Le Cemagref lance les débats sur les indicateurs agro-environnementaux.
  • Le mensuel Agriculture et Nouvelles Technologies traite de son côté des nouvelles technologies en agriculture.

3. Une carrefour de nouveautés et de technologies
Les exposants profitent de l’attractivité du SIMA pour présenter et lancer des nouveaux produits et 66 % d’entre eux en font un événement majeur avec des premières mondiales. C’est aussi l’occasion de tester un nouveau concept et ainsi recueillir la réaction des clients potentiels en direct. 57 % des visiteurs viennent sur le SIMA pour découvrir de nouveaux équipements qui leur permettront de gagner en performance.

Les SIMA Innovation Awards, concours qui récompense les innovations les plus marquantes en terme de technologie, sécurité, confort d’utilisation ou concept, permet de mettre en avant le dynamisme des exposants du salon. Pour 2009, 25 produits ont été primés : 3 Médailles d’Or, 6 Médailles d’Argent et 16 Citations.

Les tendances et nouveautés sur le SIMA
Quatre grandes tendances se dégagent sur le SIMA 2009 au travers des SIMA Innovation Awards.

  • Première tendance : l’essor des équipements visant à réduire l’utilisation des énergies fossiles, à produire ou consommer des énergies de substitution ou encore à préserver les ressources naturelles.
  • Seconde tendance : le développement de nouvelles applications grâce aux technologies de l’information et de la communication. Elles permettent à l’agriculteur de gagner un temps précieux, d’avoir une bonne testabilité de ses produits ou encore d’accéder à des outils stratégiques d’aide à la décision.
  • Troisième tendance : d’importants efforts et progrès en termes de confort, performance et sécurité des utilisateurs. Face à l’augmentation de la puissance des matériels, les nouveaux équipements sont conçus pour permettre de soulager au maximum le conducteur et pour optimiser l’exécution des différentes tâches via des automatismes, l’assistance à la conduite et un confort optimale de la cabine.
  • Quatrième tendance : des progrès majeurs en matière de sécurité environnementale, santé et contrôle de la qualité. Il s’agit à ce niveau de répondre aux préoccupations des consommateurs, au bien-être des animaux et de promouvoir les bonnes pratiques agricoles.

4. Un rassemblement majeur pour toute la filière agricole
Le marché de l’Union Européenne (à 27 pays) des agroéquipements était de 21,1 milliards d’suros en 2007, la France se plaçant en tête de ce marché avec 3,85 milliards. Selon les prévisions d’Axema pour 2008, le marché européen devrait progresser de 15% tandis que celui de la France devrait atteindre 20% de croissance.

Cette situation attire donc tout naturellement tous les acteurs majeurs de la filière qui font de cet événement un rendez-vous essentiel dans leur stratégie de lancements, communication et rencontre avec leurs clients et réseau de distribution.

Pour accompagner cette dynamique, le SIMA met en place de nouveaux outils :

Les Gold Meetings sur le SIMA 2009.

  • En tant que salon d’affaires, le SIMA propose à ses visiteurs et exposants le moyen de se rencontrer de façon privilégiée. Le principe est simple et se déroule en 4 étapes : avant salon, le visiteur ayant une intention d’investissement formule son projet sur un espace web dédié. ces projets d’achats sont analysés de manière anonyme par les exposants qui peuvent répondre si leurs produits correspondent. le visiteur donne son accord pour rencontrer l’exposant sur le salon le rendez-vous est organisé sur le SIMA, dans un espace spécifique. Le visiteur reçoit son planning de réunions quelques jours avant le SIMA.
  • Agri Manager Tour (networking & events) : une création 2009 Le SIMA invite une vingtaine d’agriculteurs et d’éleveurs parmi les plus performants de différents pays pour un programme de visite VIP pendant 2 jours. Ces invités bénéficieront d’une visite du salon accompagnée par un expert, d’une sortie sur une exploitation, de conférences et débats et aussi de moments d’agrément à Paris. Le SIMA souhaite ainsi prolonger son rôle de fédérateur en permettant à ces agri-managers, véritables chefs d’entreprises de grandes exploitations, de se rencontrer et d’échanger pendant et après le salon.
  • Des rendez-vous d’affaires Le SIMA et UBIFRANCE organisent également les petits-déjeuners/débats pour les exposants français. Les experts des Missions Economiques de 3 pays (Ukraine, Argentine et Chine) leur présenteront les opportunités et les données économiques clés de leurs marchés.
  • North American Meeting La FEWA (Association des Grossistes et Importateurs en Machinisme Agricole) présentera à l’ensemble des exposants le mardi 24 février les solutions pour aborder le marché nord-américain.
  • La Journée Russe Toute la journée du lundi 23 février, les exposants pourront recevoir de la part de professionnels russes des informations marketing sur 3 thèmes : machinisme agricole, élevage bovin, financements en Russie.

5. Le SIMA 2009, toujours plus international
Les pays présents pour la première fois en 2007 renforcent leur présence en 2009 avec des stands plus grands et davantage de marques représentées.

Par exemple, le Canada, spécialiste des matériels de grande largeur, profite du SIMA pour présenter ses outils au public de l’Europe Occidentale mais surtout de l’Europe Orientale et d’Asie centrale.

Toujours plus ouvert à l’international, le SIMA 2009 noue de nouveaux partenariats. Cinq pavillons sont prévus : Russie, République Tchèque, Turquie, Ukraine et Chine qui permettront aux exposants de ces pays de mutualisme leurs efforts pour prospecter de nouveaux clients français ou étrangers.

Dans la continuité d’un rayonnement de plus en plus international, le jury des SIMA Innovations Awards accueille de nouveaux experts provenant de plusieurs pays (Italie, Suisse, Belgique) en complément des membres allemands et espagnols. Chacun apporte ainsi son expérience dans la sélection des dossiers présentés afin de récompenser les innovations avec un regard mondial.

La Russie, un des principaux pays partenaires, à l’honneur au SIMA
Le SIMA a organisé le 20 novembre 2008, le French Day lors de la première édition d’Agrosalon (salon professionnel du machinisme agricole russe) qui s’est déroulé à Moscou, du 19 au 22 novembre 2008. Il y a aussi tenu un stand durant les 4 jours.

A cette occasion, le SIMA a présenté la performance et l’innovation française dans le secteur agricole, les apports de l’industrie du machinisme et des pistes sur les échanges à développer entre les deux pays.Pour faire écho à cette première phase de rencontre, le SIMA accueille un pavillon russe géré par SoyouzAgromasch (syndicat des constructeurs de matériel agricole russe) et prévoit une Journée Russe, le lundi 23 février 2009 durant laquelle les exposants pourront disposer d’une présentation sur les thèmes du machinisme, de l’élevage et des financements en Russie.

6.Le SIMA se mobilise pour l’avenir
Place aux jeunes ! Le secteur agricole recrute et doit le faire savoir, y compris aux jeunes qui ne vivent pas à la campagne.

En partenariat avec APRODEMA (Association Professionnelle de Développement de l’Enseignement du Machinisme Agricole et des Agroéquipements) et les Jeunes Agriculteurs, le SIMA soutient les actions pour promouvoir les métiers du secteur agricole et ceux liés au machinisme. Par exemple, à chaque édition, le SIMA emploie des élèves issus de lycées ou écoles agricoles et leur permet ainsi de nouer des contacts privilégiés avec les exposants.Nombreux sont ceux qui décrochent, à l’issue du SIMA, un emploi stable chez les constructeurs ou autres organismes.

7. Visiter et exposer en toute sérénité
Le parc des expositions de Paris-Nord Villepinte est idéalement situé :

  • à 5 min de l’aéroport international de Roissy Charles de Gaulle
  • à 25 min du centre de Paris, desservi par le RER et l’autoroute.

Pour faciliter l’organisation de leur séjour à Paris, le SIMA a mis en place un certain nombre de partenariats sur www.simaonline.com avec des centrales de réservations hôtelières ou directement avec les transporteurs que sont la SNCF et Air France. Ainsi, en un clic, le visiteur ou l’exposant pourra réserver son billet d’avion à des prix très préférentiels, son hôtel mais aussi ses soirées dans Paris.

Le badge électronique
Après le succès de 2007, le SIMA reconduit la demande de badge sur www.simaonline.com qui permet au visiteur d’accéder au salon le plus rapidement possible en recevant électroniquement son badge à l’avance.

Ainsi, les visiteurs pré-enregistrés rentreront directement sur le salon, sans aucune attente et optimiseront leur visite.

Par ailleurs, www.simaonline.com fournira tous les éléments nécessaires pour préparer au mieux la visite : plan interactif (une nouveauté très pratique !), liste des exposants, accès, informations pratiques…

Des outils et espaces spécifiques pour faciliter la visite du SIMA

  • Un guide de visite (en français et anglais) sera à disposition des visiteurs aux entrées du salon. Outre la liste des exposants et le plan du salon, il comportera le programme des principales animations, des conférences, des rendez- vous à ne pas manquer et les nouveautés présentées par les exposants.
  • Plusieurs parcours de visite élaborés avec la presse professionnelle seront diffusés avant le salon par les partenaires et mis à la disposition des visiteurs aux entrées du SIMA : Elevage, Bonnes Pratiques Agricoles, Nouvelles Technologies en Agriculture, Agriculture Biologique, Entretien de l’Espace rural et secteur forestier.
  • La SIMA web TV diffusera sur le site www.simaonline.com toute l’actualité liée au salon, avant, pendant et après l’événement. Avec un format court et convivial, ces émissions disponibles sur Internat permettront aux visiteurs et aux exposants de suivre l’essentiel des évasements et actualités du SIMA.
  • Le Club International (Mezzanine Hall 6) : pour recevoir l’ensemble des délégations dans les meilleures conditions, le SIMA a prévu un accueil sur mesure au Club International. Il permet aux visiteurs étrangers de préparer leur visite, d’obtenir de la documentation en différentes langues, de disposer d’un lieu pour les rendez-vous d’affaires et de pouvoir suivre une visite guidée thématique organisée à leur intention.
  • Le Club des Distributeurs (Mezzanine Hall 4) accueillera l’ensemble des distributeurs et concessionnaires et leur proposera de disposer d’un lieu qui alliera professionnalisme et convivialité.
  • L’Espace de la Presse Professionnelle Internationale : au coeur du salon, dans le hall 5a, une quarantaine de revues parmi les plus représentatives de la presse professionnelle agricole dans le monde sera mis à disposition de visiteurs. Ainsi, chacun pourra consulter, s’abonner ou même découvrir l’offre existant dans son pays et ailleurs.

8. Paris. Capitale Mondiale de l’acculture
Du 21 février au ter mars 2009, Paris devient la Capitale Mondiale de l’Agriculture.Les deux plus grands salons du secteur (SIMA et SIA – Salon International de l’Agriculture) se tiennent simultanément et jouent la synergie au service des visiteurs professionnels : navettes gratuites entre les deux parcs d’expositions, leucome desks dans chacun des salons, promotion conjointe…

A cette occasion, c’est une agriculture performante et moderne qui est à l’honneur, à travers ces deux événements et les thématiques qu’ils abordent telles que :

  • L’emploi et la formation,
  • L’international et ses perspectives
  • Le développement durable
  • Les perspectives internationales
  • Le lien entre agriculture et alimentation
  • L’innovation et les nouvelles technologies

Au total prés de 800 000 personnes visitent ces deux événements majeurs!

Le SIMA 2009 sera fidèle à son accroche : Together, we grow the world !
Pour aller dans le sens d’une agriculture durable, performante et intelligente, il met en avant l’internationalisation des filières agricoles, est un carrefour de rencontres permettant les échanges, apporte des solutions et reste la vitrine reconnue des innovations.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

SIMA de Paris
http://www.simaonline.com/

Commentaires