Stocks de céréales au 31 décembre 2003

Ottawa (Ontario), 5 février 2004 – Les stocks des principales céréales au Canada, y compris les stocks commerciaux et ceux à la ferme, ont connu une hausse marquée au 31 décembre 2003 par rapport à la même date en 2002.

Cette hausse est attribuable à l’amélioration de la production de grandes cultures, à la suite de la récolte réduite par la sécheresse en 2002.

Stocks totaux de céréales au 31 décembre
  2002 2003 2002 à 2003
  en milliers de tonnes var. en %
Tout le blé 13 752 17 646 28
Blé, sauf le blé dur 10 231 13 777 35
Orge 5 276 8 276 57
Maïs-grain 7 390 7 639 3
Blé dur 3 520 3 869 10
Canola 3 178 4 060 28
Avoine 1 533 2 165 41
Soya 1 612 1 272 -21
Pois secs 939 1 310 40
Lin 419 410 -2

Les stocks de blé, d’orge, d’avoine, de canola et de maïs-grain ont tous augmenté. Les stocks de canola et d’orge sont revenus à des niveaux normaux.

Les conditions de récolte ont été bonnes, la qualité des céréales et des graines oléagineuses était élevée, et, dans l’Ouest, le fusarium n’a pas abîmé le blé et l’orge.

Les stocks de blé rebondissent après avoir atteint un creux

Les stocks de blé, y compris les stocks à la ferme et ceux en situation commerciale, se sont élevés à 17,6 millions de tonnes au 31 décembre, soit 28 % de plus que le total de 13,8 millions de tonnes enregistré lors de la sécheresse en 2002.

En dépit de ce gain, ce total est quand même bien inférieur à la moyenne décennale de 21,1 millions de tonnes.

Les stocks de blé dur ont totalisé 3,9 millions de tonnes, en hausse de 10 % par rapport au niveau de 3,5 millions de tonnes atteint en décembre 2002. La moyenne quinquennale est de 4,5 millions de tonnes.

Les stocks des autres types de blé ont atteint 13,8 millions de tonnes, en forte hausse (+35 %) par rapport au niveau de 10,2 millions de tonnes enregistré lors de la sécheresse en 2002. La moyenne décennale est de 16,7 millions de tonnes.

Montée en flèche des stocks d’orge

Les stocks d’orge ont atteint 8,3 millions de tonnes au 31 décembre 2003. Il s’agit d’une impressionnante augmentation (+57 %) par rapport aux 5,3 millions de tonnes enregistrées en décembre 2002. La moyenne décennale est de 9,4 millions de tonnes.

Cette hausse spectaculaire est attribuable à la grande amélioration de la récolte en 2003 dans l’Ouest et à la réduction de la production d’orge fourragère.

Les agriculteurs pourraient remarquer une amélioration des perspectives de commercialisation de l’orge, ainsi que des autres types de blé, en raison de la sécheresse qui a altéré les récoltes dans l’Union européenne et en Europe de l’Est. L’utilisation de fourrage pourrait également augmenter puisque, dans l’Ouest canadien, on nourrit davantage les animaux avec de l’orge plutôt qu’avec du maïs des États-Unis.

Les stocks de canola sont de retour à des niveaux normaux

Les stocks de canola ont atteint 4,1 millions de tonnes au 31 décembre 2003, soit 28 % de plus que le niveau de 3,2 millions de tonnes enregistré en 2002. Le récent total se situe près de la moyenne quinquennale de 4,3 millions de tonnes.

L’augmentation des stocks est attribuable aux fortes hausses de la production enregistrées dans toutes les provinces de l’Ouest en 2003. Les exportations devraient augmenter cette année à la suite de la croissance de la demande du Mexique et de la Chine.

Les stocks de maïs-grain atteignent un nouveau sommet

Les agriculteurs ont également observé des conditions de croissance favorables dans l’Est du Canada. Ainsi, les stocks de maïs-grain ont augmenté de 3 % pour atteindre un nouveau sommet de 7,6 millions de tonnes, dépassant ainsi l’ancien sommet atteint en 1999. Cette estimation, bien au-dessus de la moyenne décennale de 6,3 millions de tonnes, est attribuable à une production record au Québec et à une augmentation en Ontario.

La publication Série de rapports sur les grandes cultures : stocks de céréales canadiennes au 31 décembre 2003, vol. 83, no 1 (22-002-XIB, 12 $ / 71 $; 22-002-XPB, 17 $ / 95 $) est maintenant en vente.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires