Stocks de céréales au 31 décembre 2004

Ottawa (Ontario), 2 février 2005 – Les stocks totaux de céréales et de graines oléagineuses au Canada au 31 décembre 2004, y compris les stocks commerciaux et ceux à la ferme, ont augmenté dans l’ensemble par rapport aux niveaux enregistrés en 2003, selon une enquête menée auprès des agriculteurs et des détenteurs de céréales commerciales au Canada.

Les stocks de blé, d’orge, d’avoine, de canola, de maïs-grain et de soya ont tous augmenté pour se situer à des quantités supérieures à leur moyenne décennale. Les stocks de lin ont été à l’encontre de la tendance, leurs niveaux ayant chuté à la suite d’une diminution de la production. Les stocks de maïs et de soya à la ferme dans l’Est ont enregistré des hausses, l’Ontario et le Québec ayant affiché de nouveaux sommets. Les stocks de pois, de lentilles, de graines de moutarde et de graines de l’alpiste des Canaries ont affiché de fortes augmentations tandis que les stocks de graines de tournesol ont chuté.

La qualité d’ensemble s’est située bien en deçà de la moyenne en 2004, le volume moyen de blé et d’orge se classant dans la catégorie des céréales fourragères ayant été supérieur à la moyenne.

La forte production de blé entraîne une montée en flèche des stocksLes stocks totaux de blé, y compris les stocks à la ferme et ceux en situation commerciale, se sont élevés à 20,9 millions de tonnes au 31 décembre, soit 3,0 millions de tonnes de plus qu’en 2003.

Les stocks de blé, sauf le blé dur, ont augmenté de 14 % pour se situer à 16,1 millions de tonnes. Les stocks à la ferme ont augmenté de 22 % pour se situer à 12,6 millions de tonnes. La moyenne décennale s’est établie à 11,3 millions de tonnes.

Les stocks de blé dur se sont élevés à 4,9 millions de tonnes, soit une hausse de 1,0 million de tonnes comparativement au niveau atteint au 31 décembre 2003. La moyenne décennale s’est établie à 4,4 millions de tonnes. Une récolte importante combinée à des opportunités réduites d’exportation ont contribué à la hausse des stocks.

Les stocks totaux d’orge continuent d’augmenter
Les stocks totaux d’orge sont passés à 9,9 millions de tonnes au 31 décembre 2004, en hausse de 1,6 million de tonnes comparativement à la même période en 2003. La moyenne décennale s’est établie à 9,1 millions de tonnes.

Cette hausse était attribuable à l’amélioration de la récolte dans l’Ouest en 2004.

Les stocks de canola approchent des niveaux records
Les stocks totaux de canola se sont situés à 5,4 millions de tonnes, en hausse de 1,4 million de tonnes par rapport au niveau de 2003. Les stocks commerciaux sont demeurés essentiellement les mêmes, tandis que les stocks à la ferme ont crû de 1,4 million de tonnes comparativement à 2003. La hausse des niveaux de stocks est principalement attribuable à l’augmentation de production de 957 000 tonnes en 2004.

Les stocks de maïs-grain et de soya atteignent un nouveau sommet
Les agriculteurs ont connu des rendements supérieurs à la moyenne dans l’Est canadien. C’est ainsi que les stocks de maïs-grain ont augmenté de 2 % pour se situer à un sommet de 7,8 millions de tonnes, ayant fracassé le sommet précédent atteint en 2003. Cette estimation se trouve bien au-delà de la moyenne décennale de 6,5 millions de tonnes. Les stocks à la ferme se sont situés à des niveaux inégalés en Ontario et au Québec.

Les productions records de soya obtenues en 2004 en Ontario et au Québec ont contribué à atteindre de nouveaux sommets des stocks à la ferme pour les deux provinces. Les stocks totaux de soya ont aussi atteint un nouveau sommet et ont atteint 2,1 millions de tonnes, en hausse de 57 % comparativement à 2003.

Les stocks totaux de lin chutent
Les stocks totaux de lin ont été évalués à 332 000 tonnes, soit 78 000 tonnes de moins que le niveau atteint en 2003. Il s’agit d’une quantité totale bien inférieure à la moyenne décennale de 608 000 tonnes. Les stocks à la ferme ont chuté de 130 000 tonnes pour s’établir à 225 000 tonnes, tandis que les stocks commerciaux ont augmenté de 52 000 tonnes. La diminution des stocks peut être attribuée principalement à la baisse de la production en 2004, résultat d’une superficie d’environ 500 000 acres de lin qui n’a pas été récoltée.

Les stocks de pois atteignent un sommet
Les stocks totaux de pois se situaient à 2,1 millions de tonnes, en hausse par rapport à 1,3 million de tonnes en 2003. Une forte production a fait monter les stocks à la ferme qui se sont situés à plus de 2,0 millions de tonnes à la fin de 2004 comparativement à 1,1 million de tonnes en décembre 2003.

Stocks totaux de céréales au 31 décembre
Culture200320042003 à 2004
 en milliers de tonnesvar. en %
Tout blé17 91620 91416,7
Blé sauf blé dur14 04516 06314,4
Orge8 2869 89519,4
Maïs-grain7 6497 7671,5
Canola4 0015 39634,9
Blé dur3 8724 85125,3
Avoine2 1752 62020,5
Soya1 3272 08256,9
Pois secs1 3102 12562,2
Lin410332-19,0

La publication Série de rapports sur les grandes cultures : Stocks de céréales canadiennes au 31 décembre 2004, vol. 84, no 1 (22-002-XIB, 12 $ / 71 $; 22-002-XPB, 17 $ / 95 $) est maintenant en vente.

Note aux lecteurs
L’Enquête sur les fermes de décembre a été réalisée auprès de 12 900 exploitants agricoles au moyen d’interviews téléphoniques et par Internet, de la dernière semaine de décembre à la deuxième semaine de janvier. On a demandé aux agriculteurs de déclarer les quantités de céréales, de graines oléagineuses et de cultures spécialisées entreposées à la ferme.

Les stocks commerciaux des principales cultures de l’Ouest viennent de la Commission canadienne des grains. Les stocks commerciaux de maïs et de soya sont estimés à partir d’une enquête par échantillonnage que Statistique Canada mène auprès des exploitants de silos de l’Est du Canada. Les stocks commerciaux de cultures spécialisées proviennent d’une enquête auprès des agents de commercialisation des cultures spécialisées.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires