Stocks de porcs au premier trimestre de 2004

Ottawa (Ontario), 29 avril 2004 – Les producteurs de porcs canadiens ont réduit légèrement leurs stocks au premier trimestre de 2004 dans le sillage de l’essor des exportations. La majorité des provinces ont affiché des baisses marginales.

D’après une enquête réalisée auprès de 2 200 producteurs de porcs, les stocks ont chuté à 14,6 millions de porcs au 1er avril 2004. Il s’agit d’une baisse de 0,4 % par rapport au 1er janvier et de 0,1 % par rapport à la même période l’année dernière.

Les exportations de porcs, surtout à destination des États-Unis, ont connu un essor en 2003, à la suite de la fermeture de la frontière américaine aux bovins et aux produits du boeuf. De nombreux pays ont fermé leurs frontières au boeuf canadien après qu’une vache de l’Alberta a affiché un résultat positif à un test de dépistage de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB ou maladie de la vache folle) le 20 mai 2003.

En 2003, les exportations de porcs ont atteint un sommet de 7,4 millions de porcs, dont la majorité étaient des porcelets envoyés au sud de la frontière pour l’engraissement. En 2003, lors des sept mois suivant la fermeture de la frontière, les exportations ont augmenté de 48 %. Près de 1,6 million d’animaux de plus ont été expédiés par rapport à la même période en 2002.

Les exportations de viande de porc ont augmenté, puisque des pays comme les États-Unis, le Japon, le Mexique et l’Australie ont importé davantage de porc. En 2003, les exportations ont grimpé de 12,7 % par rapport à 2002.

Pour les producteurs, l’appréciation du dollar canadien et les faibles prix ont partiellement compensé l’augmentation du volume des exportations. Les prix des porcs avaient été faibles pendant la majeure partie de 2002 et de 2003, mais ils ont chuté considérablement lors du deuxième semestre, ayant reculé de 25 % de juin à décembre 2003. Cette situation a causé des problèmes financiers à de nombreux producteurs. En 2004, les prix ont rebondi et sont presque revenus à leurs niveaux de juin.

Le 5 mars 2004, à la suite de l’augmentation des exportations, le National Pork Producers Council des États-Unis a demandé l’imposition de droits compensateurs et antidumping sur le porc canadien. Les demandes ont été présentées à la fois au ministère du Commerce des États-Unis et à la Commission du commerce international. Ces mesures ajoutent un élément d’incertitude au marché. Tout conflit prendrait du temps à se régler.

Le rapport Statistiques de porcs (23-010-XIF, gratuit) est maintenant offert en ligne. À la page Nos produits et services, sous Parcourir les publications Internet, choisissez Gratuites, puis Agriculture.

Stocks de porcs

Au 1er avril 2004

  Reproduction Porcs à l’engraissement Total des porcs
  2004 2003 à 2004 2004 2003 à 2004 2004 2003 à 2004 2004 2003 à 2004
      moins de 20 kilogrammes 20 kilogrammes et plus    
  en milliers de têtes var. en % en milliers de têtes var. en % en milliers de têtes var. en % en milliers de têtes var. en %
Canada 1 620 2,1 4 538 3,0 8 400 -2,1 14 558 -0,1
Atlantique 35 -2,3 108 -0,9 222 -1,0 365 -1,1
Québec 423 0,0 1 310 1,9 2 487 -3,3 4 220 -1,4
Ontario 445 4,3 1 165 3,8 2 051 -4,7 3 660 -1,1
Est 902 2,0 2 583 2,6 4 759 -3,8 8 245 -1,2
Manitoba 354 3,7 981 7,9 1 505 0,4 2 840 3,3
Saskatchewan 131 2,3 326 3,4 819 6,6 1 275 5,3
Alberta 212 -0,7 600 -2,4 1 218 -4,2 2 030 -3,3
Colombie-Britannique 20 7,4 49 1,6 99 8,9 168 6,5
Ouest 717 2,2 1 955 3,6 3 641 0,3 6 313 1,5
Nota:  Les totaux peuvent ne pas correspondre en raison de l’arrondissement des données.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires