États-Unis : baisse importante des exportations de maïs

8 mars 2001 – Le Département américain à l’Agriculture (USDA) prévoit une baisse importante des exportations de maïs sur la campagne 2000-2001, le Japon ayant très sensiblement réduit ses commandes après la découverte dans ses importations de maïs en provenance des Etats-Unis de traces de Starlink, le maïs génétiquement modifié produit par le groupe franco-allemand Aventis (Paris: 13046.PA – actualité). Selon les dernières estimations, les exportations américaines de maïs s’établiraient à 50,80 millions de tonnes contre 52,07 millions de tonnes. Les Japonais avaient d’autant plus réagi à cette découverte, que le maïs Starlink n’a été autorisé que dans l’alimentation animale aux Etats-Unis. Dans ces conditions les stocks de report de céréales ont été revus à la hausse, par l’USDA, à 49,3 millions de tonnes contre 48,03 millions de tonnes prévus en février dernier et 43,63 millions de tonnes en 1999-2000.

Le Japon, qui est le premier client des Etats-Unis, devrait acheter autant de maïs que prévu, soit un volume de 16 millions de tonnes au cours de la campagne 2000-2001, mais il devrait importer plus de Chine, d’Argentine et de Thaïlande.

Les autorités américaines avaient retiré le Starlink de la vente en septembre dernier après que la présence de ce maïs OGM ait été décelée dans plus de 300 produits destinés à l’alimentation humaine, et cela en raison de son potentiel allergène. Le Japon avait pour sa part stoppé ses importations américaines de maïs. Le gouvernement américain a précisé hier qu’il dépenserait 20 millions de dollars pour racheter le maïs susceptible d’être contaminé par le Starlink. Moins de 1% des semences de maïs destinées aux semis de printemps auraient été contaminées par le produit OGM d’Aventis, selon les enquêtes officielles.

Source : Les Echos

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires