Traites multiples en début de lactation

Il est reconnu que passer de deux à trois traites augmente la production des vaches de 3,5 kg par jour. Des chercheurs ont vérifié si une traite plus fréquente (quatre traites) sur une période de 21 ou 42 jours en début de lactation, suivie par deux traites, pouvait avoir un effet permanent sur toute la lactation. De nombreuses recherches ont été réalisées avec cette pratique et ont démontré des effets divergents.

Afin d’y voir plus clair, des chercheurs de l’Université Cornell, dans l’État de New York, ont réalisé un projet avec un groupe de quatre fermes laitières. Tout près de 400 vaches ont été utilisées pour ce projet. Les vaches étaient traites, soit deux fois par jour durant toute la lactation ou quatre fois par jour durant les 21 premiers jours pour revenir à deux traites par la suite (traites multiples). Les vaches étaient traites en début de traite et à nouveau à

la fin afin d’obtenir les quatre traites requises. L’intervalle entre ces deux traites additionnelles variait entre 3,5 et 6 heures selon la grosseur des troupeaux.

Les vaches qui recevaient une traite multiple ont augmenté leur production de 2,2 kg de lait par jour sur une durée de sept mois, comparativement aux vaches qui étaient traites deux fois par jour. La matière grasse du lait a cependant baissé d’environ un dixième pour le groupe à traite multiple, comparativement à l’autre groupe. Les vaches traites quatre fois par jour en début de lactation avaient aussi plus tendance à faire de l’acétonémie que
les vaches du groupe témoin, indiquant l’importance de porter une attention particulière à l’alimentation de ces vaches.

Source : Journal of Dairy Science

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires